C’est quoi un pool de liquidité crypto ?

Pool de liquidité crypto

Partagez l’article :

Un pool de liquidité crypto que l’on appelle aussi une liquidity pool est une réserve de jetons déposés par des utilisateurs auprès d’un fournisseur de liquidités. Ces tokens sont alors verrouillés dans le pool de liquidité durant une durée déterminée par un smart contract sur la blockchain (le contrat intelligent définissant les règles s’exécutant de manière automatique entre tous les participants au contrat).

Avec l’arrivée des pool de liquidité crypto, c’est une nouvelle page de l’histoire de la finance décentralisée qui s’ouvre ; notamment parce que les pool de liquidité permettent le développement des DEX, les plateformes d‘échange décentralisées.

On peut citer par exemple les pool de liquidité crypto que l’on retrouve sur Uniwap, pancakeswap mais aussi désormais sur des plateformes d’échange centralisées qui proposent des produits financiers décentralisés comme Binance.

Ça sert à quoi un pool de liquidité crypto ?

Un pool de liquidité crypto sert à apporter de la liquidité sur un marché crypto pour que des traders ou des investisseurs puissent échanger librement des jetons et des coins.

Plus largement, le pool de liquidité crypto permet d’ajouter des liquidités dans l’écosystème crypto. Dès lors, puisque le marché des crypto-monnaies devient de plus en plus liquide alors les échanges de devises virtuelles comme le Bitcoin, le BNB, l’Éther ou encore le Ripple par exemple deviennent plus simples, rapides et sécurisés.

Prenons un exemple : Imaginons que vous possédez des ETH, la cryptomonnaie native de Ethereum que vous souhaitez échanger contre de l’USDT.

Pour ce faire, vous vous rendez sur un échangeur décentralisé comme Uniswap. Pourquoi ? Parce que vous avez découvert sur le site Coinmarketcap que c’est sur cette plateforme que vous pouvez obtenir le meilleur taux de change pour cette paire de crypto actifs.

Ainsi, vous allez faire votre échange puis vous allez obtenir vos USDT dans votre wallet crypto (découvrez aussi le portefeuille matériel de crypto-monnaies Ledger wallet). Sachez bien que si vous avez pu effectuer cette opération financière, c’est parce que des personnes que l’on appelle des « liquidity providers » (des fournisseurs de liquidités en français) ont accepté de déposer leurs actifs cryptographiques dans un pool de liquidité crypto.

Dans cet exemple, les liquidity providers ont déposé un montant équivalent d’USDT et d’ETH. S’ils ont fait volontairement ce dépôt de fonds en crypto, ce n’est pas pour soutenir bénévolement l’écosystème de la DeFi (finance décentralisée).

S’ils l’ont fait, c’est surtout parce qu’ils vont recevoir en retour une récompense en crypto monnaie qui va être reversée par la plateforme de dépôt sous la forme d’intérêts.

En quelque sorte, ce système agit comme une banque dans la finance traditionnelle. La banque va utiliser les liquidités des épargnants grâce aux dépôts qu’ils ont effectués sur leur compte bancaire. En effet, ces fonds vont être réutilisés pour proposer des prêts bancaires et investir sur les marchés financiers comme le forex par exemple.

En échange, la banque va rémunérer ses clients avec des intérêts en fonction du montant déposés sur leurs comptes en banque (disclamer : la rémunération de l’épargnant est ici très faible).

La différence dans la finance décentralisée avec le pool de liquidité crypto c’est que les propriétaires des monnaies virtuelles (Bitcoins, Ada, USDC, ETH etc.) sont libres de disposer de leurs fonds.

La plateforme décentralisée n’a aucun droit de regard sur les cryptos déposées autrement que ce qui est prévu par le smart contract. Plus précisément, elle met les paires de crypto monnaies à disposition d’autres investisseurs uniquement dans les conditions définies par le smart contract.

De la même manière, un investisseur peut faire un dépôt en crypto dans un pool de liquidité de manière anonyme et générer des plus-values sans jamais révéler son identité.

Enfin, les rendements des pools de liquidité crypto sont bien supérieurs à ce que la finance traditionnelle peut proposer. À noter que les risques de pertes financières sont plus importants en utilisant les pools de liquidité que lorsqu’on dépose de l’argent réel (euro, dollar américain etc.) sur un compte en banque traditionnel.

En résumé, les gains potentiels des pools de liquidité crypto sont proportionnels aux risques. C’est d’ailleurs pour cette raison que la rémunération via les taux d’intérêt appliqués par les plateformes d’exchange décentralisées sont aussi impressionnantes (parfois jusqu’à 300 % par jour).

Comment fonctionne un pool de liquidité crypto ?

Un pool de liquidité crypto fonctionne avec des fonds déposés par des liquidity providers dans le pool. Les fournisseurs de liquidité vont être rémunérés en fonction des règles inscrites dans le smart contract qui réglemente le pool.

Pour que le pool de liquidité puisse fonctionner correctement, il doit être à l’équilibre. C’est la raison pour laquelle un investisseur qui va déposer des cryptoactifs dans un pool devra toujours déposer deux jetons différents (par exemple du BNB et du BUSD) pour une valeur égale.

Exemple concret : 100 dollars de BNB et 100 dollars de BUSD sont déposés dans le pool de liquidité crypto par le fournisseur de liquidité.

Contrairement au carnet d’ordre que l’on retrouve sur les plateformes centralisées (Binance, Coinbase, FTX etc.) et qui correspondait à la norme dans le trading crypto, un pool de liquidité quant à lui fonctionne avec un AMM (pour Automated Market Maker en anglais).

La différence entre les deux vient du fait que dans le cas du carnet d’ordre, des acheteurs et des vendeurs sont nécessaires pour effectuer des transactions. Les uns doivent vouloir vendre leurs actifs et les autres les acheter.

Ainsi, l’acheteur et le vendeur de l’actif crypto doivent se mettre d’accord sur un prix d’achat-revente afin que la transaction puisse être réalisée (cela se fait de manière automatique via les contrats intelligents et la plateforme de trading).

Avec le fonctionnement de l’Automated Market Maker (AMM), la transaction ne dépend plus de la volonté d’un investisseur qui souhaite acheter une quantité de monnaie virtuelle à un instant donné au prix le plus bas ; et de la volonté d’un autre investisseur de revendre cette même crypto monnaie au prix le plus haut.

Désormais, un vendeur peut échanger une cryptomonnaie contre une autre instantanément sans avoir besoin d’un acheteur en face pour valider la transaction. En effet, la liquidité est fournie par le pool de liquidité crypto qui va automatiquement ajuster les prix d’achat-revente et s’équilibrer lui-même.

Comment ? Grâce à des algorithmes, à l’intelligence artificielle de la plateforme et au smart contract du pool de liquidité.

Autre guide : Gagner des cryptos : Comment faire ? Découvrez à travers ce guide les différentes stratégies à mettre en place pour réussir à gagner des cryptos. Ce guide de conseil vous propose des méthodes plus simple et plus rapide.

Quels sont les avantages d’un pool de liquidité crypto ?

Les avantages d’un pool de liquidité crypto sont nombreux. En voici quelques-uns.

Finance décentralisée et anonymat des transactions

L’utilisation d’un pool de liquidité crypto offre la possibilité à n’importe qui d’interagir avec la finance décentralisée et d’en devenir un acteur, le tout de manière anonyme.

Ainsi, il est possible d’emprunter des cryptomonnaies ou de prêter ses cryptos pour percevoir des intérêts sans avoir à justifier son identité et sans discrimination tout en contournant la censure.

Il est aussi possible de faire du trading et d’échanger ses actifs digitaux contre d’autres actifs sans devoir rendre des comptes à une institution bancaire telle que la banque de France, le FMI ou tout autre organisme de la banque traditionnelle.

Un marché crypto plus liquide et plus stable

Avec le pool de liquidité crypto, les prix de même que les échanges sont gérés par le pool et le smart contract de manière automatique. Cela apporte une plus grande stabilité et permet d’échanger plus rapidement ses cryptomonnaies sans dépendre d’un acheteur pour vendre ses actifs en instantané.

Les transactions sont plus fluides et les variations du prix de la nouvelle cryptomonnaie échangée sont relativement stables sans dévaluation disproportionnée. Ainsi, tant que les fournisseurs de liquidité continuent à déposer des jetons dans le pool, la liquidité en crypto reste constante.

Les bénéfices du fournisseur de liquidité peuvent être très importants et l’activité très rentable

Pour un investisseur qui dépose une paire de crypto monnaies (deux cryptos différentes) dans un pool de liquidité, l’opération financière peut être très profitable. Généralement, les taux d’intérêts versés sont bien plus élevés que ce que propose la finance traditionnelle.

Par ailleurs, le fait d’utiliser des DEX (D’après le vocabulaire crypto, ce sont des échangeurs décentralisés) permet de réaliser des économies puisque les taux de commission de ces plateformes sont beaucoup plus faibles que celles des CEX comme Coinbase, Kraken, FTX et même Binance.

NB : À l’heure où nous rédigeons cet article, Binance est la CEX ou plateforme de trading crypto qui propose les frais de transaction et de commission les plus faibles parmi toutes les plateformes centralisées. Toutefois, en moyenne Binance reste plus cher que d’utiliser un DEX.

Frais de gaz réduits

L’efficacité du calcul des prix et de la répartition des frais de transaction au sein du pool de liquidité permet de réduire considérablement les problématiques liées aux transferts de fonds.

Les frais de transaction sont plus faibles en moyenne sur les DEX grâce aux pool de liquidités.

Les limites d’un pool de liquidité

Pertes non permanentes ou impermanent loss

Si vous suivez bien les actualités crypto, le risque le plus courant auquel les fournisseurs de liquidités peuvent être confrontés est celui de l’impermanent loss. Concrètement, la perte impermanente désigne la situation dans laquelle un investisseur peut perdre une partie de la valeur de ses fonds si le cours d’une monnaie numérique baisse ou augmente trop fortement.

Ainsi, ce placement de crypto est risqué. Si la finance décentralisée est accessible à tous, le niveau de technicité demandé pour comprendre les mécanismes associés à cette technologie particulière demande un niveau de compréhension avancé.

D’ailleurs, il est souvent recommandé dès l’étape du plan de trading de prévoir l’utilisation d’un stablecoin comme le DAI, l’USDT ou l’USDC dans le pool de liquidité crypto que l’on souhaite intégrer.

Cela permet de ne pas avoir à concentrer toute son attention sur deux crypto actifs volatils en même temps, mais d’analyser régulièrement que le cours de l’une des deux pièces du pool de liquidité crypto.

À noter que la paire pour laquelle le risque d’impermanent loss est le plus faible est une paire de stablecoins. C’est aussi celle qui rémunère le moins bien.

En passant, vous pouvez aussi découvrir notre guide qui vous apprend à bien débuter dans la crypto monnaie. Ce guide vous présente toute les étapes à suivre ainsi que les méthodes à adopter pour débuter plus facilement dans la crypto monnaie

Les contrats intelligents et les blockchains

Les fournisseurs de liquidités doivent également garder à l’esprit les risques liés aux contrats intelligents et aux chaînes de blocs. Une fois que les actifs ont été ajoutés à un pool de liquidité, ils sont contrôlés exclusivement par un contrat intelligent, sans autorité centrale, dépositaire ou intermédiaire de confiance humain.

Ainsi, en cas de problème, l’investisseur ne pourra pas contacter le service après-vente de la plateforme décentralisée utilisée pour le pool de liquidité crypto puisqu’il n’y en a tout simplement aucun.

Au mieux, il est possible de joindre un membre de l’équipe du projet sur Twitter, mais pas pour « des banalités ».

Pour finir, puisqu’il n’y a pas de tiers de confiance avec les DEX comme expliqué précédemment, le dépositaire des actifs dans les pools de liquidité crypto est le Smart Contract. Un simple bug du contrat intelligent ou de la blockchain peut faire perdre à l’investisseur tous ses fonds pour toujours sans possibilité de recours.

L’économie virtuelle, la cryptographie et les monnaies électroniques sont révolutionnaires de même que la DeFI. Toutefois garder à l’esprit que l’argent magique n’existe pas. Les rendements importants des cryptos sont bien souvent synonymes de prises de risques importantes. À vous de décider si vous souhaitez vous engager dans cette aventure époustouflante.

DERNIERS ARTICLES
>