C’est quoi l’écosystème crypto ?

Qu’est-ce que c’est l’écosystème crypto ?

Partagez l’article :

L’écosystème crypto désigne l’ensemble des blockchains, applications et cryptomonnaies qui permettent d’effectuer des transactions au sein de la finance décentralisée que l’on appelle la Defi. Depuis 2008 avec l’arrivée du Bitcoin et au cours de la décennie qui a suivi, l’écosystème crypto s’est développé à toute vitesse. Des milliers de cryptos ont vu le jour, de même que nombreuses chaînes de bloc (la traduction française de blockchain) qui ont apporté sur le marché des innovations technologiques majeures.

Ainsi, l’écosystème crypto est un monde financier extrêmement spéculatif, mais aussi très novateur ce qui le rend particulièrement intéressant pour tout investisseur, trader, développeur ou ingénieur en informatique. L’adoption massive des crypto-monnaies en tant qu’actif financier, monnaie d’échange alternative et renouveau des rapports entre les citoyens et la circulation monétaire au sein de la société est à prévoir dans les prochaines années. Dans le détail, qu’est-ce que l’écosystème crypto ? Voici notre article sur le sujet.

Les Blockchains dans l’écosystème crypto

L’écosystème crypto est essentiellement constitué d’un ensemble de nouvelles technologies capables d’interagir les unes avec les autres pour créer un environnement virtuel que l’on nomme le web3.

Ainsi, l’écosystème crypto est une structure d’échange et de gouvernance conçus pour faciliter les flux financiers, le partage ainsi que le stockage de données tout en garantissant l’anonymat des utilisateurs ; de même que la sécurité de leur data et de leur portefeuille numérique.

La structure de gouvernance fournit la définition du comportement acceptable des participants, la propriété des données, le financement, les critères de sortie, d’entrée ainsi que les conditions de partage des informations entre les participants à travers les smart contracts notamment.

Le smart contract qui est au cœur de l’organisation de la blockchain, permet d’assurer la fiabilité des données, des transactions et des accords passés entre les utilisateurs au sein de l’écosystème crypto.

Ce qu’il faut savoir, c’est que la blockchain apporte une vraie valeur ajoutée dans les opérations commerciales modernes puisqu’elle garantit la fiabilité de chaque transaction exécutée de manière anonyme tout en permettant l’identification des parties qui interagissent avec elle et la rapidité des échanges.

À titre d’exemple sur une blockchain, l’exécution d’une transaction se fait en quelques secondes jusqu’à une vingtaine de minutes maximum. En comparaison avec le virement bancaire qui peut prendre plusieurs jours, on comprend vite pourquoi cette innovation est en train de bouleverser le secteur bancaire et pas que celui-ci.

En effet, l’écosystème crypto à travers la généralisation de la blockchain est en train de bouleverser tous les secteurs économiques du transport à la logistique en passant par l’informatique et la médicale. Tôt ou tard, c’est toute l’économie globale qui adoptera la technologie blockchain.

Il est à noter que même si l’on associe souvent toute nouvelle crypto monnaie et la blockchain à l’écosystème crypto, il est aussi question ici des dApps crypto. Concrètement, il s’agit d’applications décentralisées développées par des développeurs pour faire fonctionner l’écosytème crypto.

On peut penser ainsi à la simplification d’accès au marché financier crypto, au minage de cryptos (pas que le minage de bitcoin, mais de toutes les pièces), à l’investissement crypto pour des investisseurs institutionnels ou à l’investisseur qui agit en tant que particulier ou encore à des instruments financiers capables de faire des prédictions sur les cryptomonnaies.

Il peut aussi s’agir de retracer la provenance de colis à travers une chaîne logistique particulière par exemple et plein d’autres choses encore. Toutefois, même si l’on peut être très optimiste par rapport à l’avenir de l’écosystème crypto et de la blockchain, certains problèmes persistent encore.

On peut citer la difficulté de la lutte contre le blanchiment d’argent, à l’identité des auteurs partageant des informations liées aux chaînes qui sont parfois difficiles à identifier, à la congestion du réseau à l’instabilité des prix des cryptos actifs ou encore le fait que les gouvernements et institutions comme la banque centrale européenne ne voit pas d’un très bon œil les monnaies virtuelles.

Au vu du fonctionnement des cryptos, de nombreuses organisations comme le régulateur américain ou le FMI tentent de réguler le secteur.

L’avenir nous dira ce qu’il en adviendra, mais il y a fort à parier que la croissance de l’écosystème crypto et les projets qui se développent en s’en sein n’en soient qu’à leurs débuts. Dans la suite de cet article, nous rentrerons encore plus en détail sur cette notion d’écosystème crypto en présentant quelques blockchains.

Top 5 des Blockchains dans l’écosystème crypto

L’écosystème crypto en 2022 c’est une capitalisation de plus de 2100 milliards d’actifs en dollar de valorisation et des millions de transactions réalisés dans un anonymat relatif (de plus en plus les plateformes de trading, brokers et courtiers en ligne demandent aux traders ainsi qu’à tout investisseur de justifier leur identité).

Toutefois, même si ces chiffres donnent le tournis, le marché crypto représente une toute petite fraction des marchés financiers mondiaux. À titre d’exemple, la valorisation totale des bourses mondiales représente plus de 100 000 milliards de dollars (et on ne parle ici que de la bourse).

Donc même si l’écosystème crypto en tant que bourse crypto est conséquent, le marché boursier est beaucoup plus faible que le secteur financier traditionnel.

Sans plus attendre, revenons-en à l’aspect plus technologique de l’écosystème crypto avec les blockchains qui le compose. Ici, seules les plus utilisées et novatrices seront évoquées. Dans le détail, ces blockchains sont :

  • Ethereum
  • Luna
  • Binance (BSC)
  • Avalanche
  • Solana

Ethereum dans l’écosystème crypto

Ethereum est sans hésitation la blockchain la plus connue et surtout la plus utilisée dans le monde par les utilisateurs et les développeurs à l’heure actuelle (bien plus que celle du Bitcoin contrairement à ce que pourrait penser le commun des internautes).

Ainsi, Ethereum est une plateforme blockchain open-source qui permet de construire, développer ainsi que de déployer des applications décentralisées.

Cette plateforme permet aux utilisateurs de créer des contrats informatiques intelligents (des smart contracts), d’exécuter et de sécuriser des transactions sans l’intervention d’une partie tierce. Tout est prévu, organisé et géré par le smart contract de manière automatique au sein de la blockchain.

Le protocole blockchain Ethereum est connu dans l’univers des NFT, il s’agit même de la blockchain la plus utilisée dans l’écosystème crypto NFT (découvrez aussi comment faire pour acheter un NFT). Les meilleurs wallets crypto comme metamask utilisent d’ailleurs le réseau Ethereum.

Il en va de même des grandes plateformes de la finance décentralisée, des plateformes d’échanges centralisés comme Binance et des applications les plus connues. À titre informatif, même si le portefeuille crypto Metamask utilise Ethereum, il peut aussi stocker des Bitcoins.

Ainsi, il s’agit aussi d’un portefeuille bitcoin, c’est même l’un des meilleurs moyens pour sécuriser ses bitcoins lorsque Metamask est utilisé conjointement avec un cold wallet comme une clé Ledger (voir ce que c’est un Ledger wallet). Au-delà des paiements, Ethereum est aussi une blockchaine de premier choix pour les services financiers, les jeux et les applications.

Ethereum possède sa propre crypto monnaie, l’Ether (ETH), qui est utilisée pour payer les frais de transaction et les frais services de service de calcul informatiques notamment. Les investisseurs font aussi de la spéculation sur cette monnaie électronique dans le but de réaliser des plus-values.

Encore aujourd’hui, les mineurs peuvent extraire de l’ETH par leur participation dans la vérification/ validation des transactions sur la plateforme Ethereum.

Ce que l’on peut préciser aussi ici c’est que principalement, trois types d’applications sont construits avec le protocole Ethereum.

  • La première catégorie d’applications est les applications financières, qui offrent aux utilisateurs davantage de moyens pour gérer ainsi que pour utiliser leur fonds ou plutôt leur crypto. Ils peuvent ainsi investir dans des produits dérivés financiers, des portefeuilles d’épargne crypto, faire du staking, du farming etc.
  • La seconde catégorie concerne les applications semi-financières qui impliquent l’utilisation d’actifs en crypto mais qui ont aussi un côté non monétaire. Cette blockchain attire déjà des investisseurs institutionnels tels que des fonds d’investissement et des banques privées.
  • Le troisième type d’applications sont les applications non financières en lien avec la gouvernance décentralisée et le vote en ligne sur des projets cryptos. Ce type d’application devient monnaie courante.

Voici quelques-uns des principaux avantages de la blockchain Ethereum dans l’écosystème crypto :

  • Immutabilité : Toute tierce partie ne peut pas modifier ou manipuler les données une fois enregistrées sur la blockchain Ethereum.
  • Sécurité: Le système est sécurisé par la cryptographie, les applications construites sur la plateforme Ethereum sont protégées contre les activités frauduleuses et le piratage (même si c’est une chaîne de blocs solide, les applications construites sur cette blockchain comme sur toutes les autres par ailleurs peuvent faire de piratages de la part des hackers).
  • Inviolabilité: Les dApps basées sur Ethereum reposent sur un réseau construit autour du principe du consensus, ce qui rend la censure quasi impossible. Le passage en POS ou proof of stake (preuve d’enjeu) à la place du POW proof of work (preuve de travail) va permettre en principe de faire baisser le coût lié aux frais de transaction, améliorer leur vitesse et leur fluidité.

Luna dans l’écosystème crypto

Terra Luna, basée en Corée du Sud, a été fondée par Do Kwon et son associé Daniel Shin en 2018. Il s’agit d’un protocole blockchain qui permet la création et l’utilisation de stable coins c’est-à-dire de cryptomonnaies comme l’USDT qui sont indexées sur une monnaie locale ou une devise nationale comme le dollar USD.

Ces monnaies cryptographiques jouent un rôle fondamental dans l’écosystème crypto en ce sens qu’elles viennent participer à sa stabilisation en apportant de nouvelles liquidités et participent à la fluidité dans les échanges entre les différents cryptos existants aujourd’hui.

Terra a d’ailleurs surpris de nombreux initiés du monde de la crypto monnaie au cours de l’année écoulée avec le soutien de centaines de développeurs. Diverses applications construites sur Terra, des échanges de crypto monnaies et des produits de prêt aux applications musicales, sont devenues très populaires.

Cette blockchain apporte un peu plus de crédit à la décentralisation de l’écosystème crypto monnaie. Son cours boursier a d’ailleurs explosé dès la fin de l’année 2021.

La Binance Smart Chain BSC dans l’écosystème crypto monnaie

La Binance Smart Chain est une blockchain qui a apporté énormément à l’écosystème crypto. Et pour cause, celle-ci a été lancée en septembre 2020 par la plateforme d’exchange Binance.

Elle a permis de baisser drastiquement les coûts des transactions et une rapidité accrue au moment même où Ethereum dominait le marché alors que les frais de chaque transaction passée sur cette blockchain explosaient à la hausse.

Ce qu’il faut savoir, c’est que la Binance Smart Chain fonctionne en parallèle de la chaîne de Binance. Ainsi, contrairement à la chaîne Binance, BSC dispose d’une fonctionnalité de contrats intelligents (smart contracts) qui sont compatibles avec la machine virtuelle Ethereum.

Dès lors, en utilisant Binance Smart Chain, les développeurs peuvent émettre de nouveaux jetons pour numériser des actifs, migrer des dApps existantes, devenir un validateur BSC et exécuter un nœud complet pour diffuser des mises à jour en direct sur les transactions, les activités de consensus ainsi que les blocs.

Voici quelques-uns des avantages de la Smart Chain de Binance :

  • Une Blockchain indépendante : Puisque BSC fonctionne en parallèle avec Binance Chain, celle-ci est une blockchain indépendante. Cela implique que même si la chaîne Binance cesse de fonctionner, la BSC pourra néanmoins continuer à effectuer ses opérations techniques et commerciales.
  • La compatibilité avec Ethereum : La BSC prend en charge les contrats intelligents compatibles avec Ethereum. Grâce à la fonctionnalité de compatibilité avec Ethereum, les développeurs peuvent développer ou migrer des dApps, des outils et d’autres composants de l’écosystème sur Binance Smart Chain assez simplement.
  • Une interopérabilité native : Binance Chain et Binance Smart Chain interagissent les uns avec les autres sans grande friction. Par conséquent, tout devient relativement transparent pour les utilisateurs.
  • Des transactions rapides : Les transactions sont plus rapides que sur la plupart des autres blockchains, ce qui fait plaisir au porte-monnaie des crypto investisseurs.

Avalanche dans l’écosystème crypto

Avalanche est une blockchain qui a suivi le pas d’Ethereum et de la BSC en proposant une rapidité encore accrue des transactions (moins de 1 seconde par transaction selon les développeurs d’Ava Labs).

Son ambition consiste à devenir une plateforme qui puisse permettre à n’importe qui de lancer et d’échanger une nouvelle crypto ou un NFT (Non fongible token), une application ou un logiciel pour la finance décentralisée. L’apport de ce projet à l’écosystème crypto est très important lui aussi.

Pour l’anecdote, le nombre de transactions effectuées sur ce réseau dépasse la valeur de certains autres actifs numériques. Il s’agit en outre d’une plateforme blockchain plus performante, personnalisable, sécurisée et évolutive qui cible les trois cas d’utilisation suivants : Avalanche avec son jeton Avax vise à fournir une plateforme unifiée pour :

  • le transfert ;
  • la création ;
  • et le commerce d’actifs numériques.

La plateforme possède les propriétés suivantes :

  • Elle est évolutive
  • Elle est sécurisée
  • Elle est décentralisée
  • Elle fait intervenir sa communauté dans le développement du projet

Solana dans l’écosystème cryptomonnaie

Solana est un protocole sécurisé de la blockchain qui est rapide, efficace et qui a pour vocation de lutter contre la censure à l’échelle mondiale. Son infrastructure a été pensée pour apporter un vent de changement (dans le sens positif du terme) à l’écosystème crypto.

Pour vous donner un ordre d’idée, le nombre de transaction effectué par la plateforme est de 50 000 transactions par seconde (à savoir : Raydium coin (RAY) est aussi basé sur la blockchain Solana). Elle utilise 200 nœuds de validation pour générer de nouveaux blocs toutes les 400 millisecondes. Solana résout le problème du consensus en utilisant une fonction de retard vérifiable et un mécanisme appelé Proof of History.

Concrètement, ce mécanisme de consensus crée un ordre relatif des transactions, plutôt que d’exiger des validateurs qu’ils déterminent l’heure de la transaction. Cette approche est toujours sécurisée, mais offre plus de flexibilité pour les validateurs et les développeurs.

Le système permet à la blockchain de fonctionner de manière transparente indépendamment de toute activité du réseau. Cela donne à Solana un avantage sur les autres crypto monnaie qui peuvent « planter » lorsque l’activité du réseau est trop faible ou trop élevée.

La blockchain Solana utilise également Cloudbreak, une archive distribuée qui empêche l’historique des transactions d’occuper trop d’espace informatique. Solana est une plateforme permettant aux développeurs de créer des applications décentralisées, des jetons numériques et des portefeuilles virtuels (en somme cela ressemble beaucoup aux technologies existantes).

Si ce projet vous intéresse, sachez qu’il est possible d’acheter le jeton de Solana le SOL sur la plupart des exchanges.

Voici quelques-uns des avantages importants de la blockchain Solana

  • Faible coût : La plateforme blockchain Solana est construite de manière à maintenir de frais bas pour les applications comptant des millions d’utilisateurs. Les frais sur le réseau n’augmentent pas à mesure que la base d’utilisateurs croît.
  • Composable : L’état global unique de la plateforme permet la composabilité entre les projets. Solana n’a pas à faire face à des systèmes de niveau 2 ou à des systèmes à niveaux multiples.
  • Évolutif : En s’appuyant sur la preuve de l’histoire et d’autres innovations, Solana permet au réseau d’évoluer au rythme de la loi de Moore.

Comme vous avez pu le constater, l’écosystème est en pleine ébullition. Il est vecteur de changement, apporte de l’innovation technologique et ne cesse de croître au fur et à mesure du temps. Si vous voulez notre avis, nous ne sommes qu’au début d’une grande épopée…

À titre informatif, il existe d’autres blockchains et technologies qui auraient mérité de figurer dans cet article. On peut penser notamment à Polkadot, Ada ou encore à Elrond qui élargissent le champ du possible dans le monde des cryptos. Nous en reparlerons plus en profondeur très bientôt sur notre site nouvellecrypto.com.

LES DERNIERS ARTICLES
LE CLUB NFT CRYPTO

Découvrez le Club Crypto NFT The Kingdom

>