Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La SEC renonce à faire appel dans l’affaire Grayscale Bitcoin ETF

La SEC renonce à l'affaire Grayscale Bitcoin ETF

Partagez l’article :

La Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis a surpris le monde de la crypto-monnaie en décidant de ne pas faire appel d’une décision de justice concernant Grayscale. Cette décision pourrait potentiellement transformer le Grayscale Bitcoin Trust en un ETF (Exchange-Traded Fund). La nouvelle a eu un impact immédiat sur le marché, avec une hausse significative du prix du Bitcoin, dépassant les 27 000 dollars.

Le contexte du litige entre la SEC et Grayscale

La SEC avait précédemment rejeté la demande de Grayscale Investments visant à créer un ETF Bitcoin. La cour a vivement critiqué la SEC pour avoir empêché Grayscale de convertir son trust Bitcoin en un ETF plus accessible aux investisseurs. Cette affaire a été suivie de près par l’industrie de la cryptomonnaie, qui cherche à promouvoir les ETF depuis plusieurs années.

Grayscale a contesté la décision de la SEC en justice, arguant que la réglementation avait déjà approuvé certains accords de surveillance pour prévenir la fraude dans les ETF basés sur les futures du Bitcoin. Grayscale a soutenu que ces accords devraient également s’appliquer à son ETF Bitcoin.

La cour d’appel soutient Grayscale

La Cour d’appel du circuit de DC a tranché en faveur de Grayscale, estimant que le refus de la SEC de convertir le Grayscale Bitcoin Trust en ETF était invalide. La cour a qualifié cette décision de « capricieuse » et « arbitraire », soulignant que les agences fédérales doivent traiter les cas similaires de manière équivalente. La juge Neomi Rao a notamment relevé que la SEC avait récemment approuvé la négociation de deux fonds basés sur les futures du Bitcoin, mais avait refusé le fonds Bitcoin de Grayscale.

Quelle suite pour la demande de Grayscale ?

Bien que la SEC ait renoncé à faire appel, l’avenir de la demande de Grayscale reste incertain. La SEC pourrait toujours rejeter la demande pour d’autres raisons, mais Grayscale pourrait à nouveau contester cette décision devant les tribunaux.

Grayscale a longtemps soutenu que la conversion de son fonds en ETF éliminerait la remise et réduirait considérablement l’écart entre le prix et l’actif sous-jacent (Bitcoin). La structure sous-jacente de l’ETF permet un modèle de création-rachat, ce qui signifie que de nouvelles actions ETF peuvent être créées pour répondre à la demande.

L’impact de renoncer a renoncé à faire appel de la SEC sur l’industrie de la cryptomonnaie

La décision de la SEC pourrait avoir des répercussions sur d’autres demandes en attente. Plusieurs autres gestionnaires d’actifs, tels que Fidelity, Invesco et BlackRock, ont également déposé des demandes auprès de la SEC, qui devra se prononcer sur ces demandes d’ici à l’année prochaine au plus tard.

Ainsi, bien que la SEC ait décidé de ne pas faire appel, l’avenir des ETF Bitcoin aux États-Unis reste incertain. Cependant, la décision de la cour d’appel en faveur de Grayscale est un signe positif pour l’industrie de la cryptomonnaie, montrant une évolution potentielle vers une plus grande acceptation des ETF Bitcoin.

Voir aussi : Bitget illumine la scène crypto à Londres |

>