Le vocabulaire crypto monnaie

Vocabulaire crypto monnaie

Partagez l’article :

Connaître le vocabulaire crypto monnaie et le maîtriser est essentiel pour pouvoir comprendre cet univers exceptionnel aujourd’hui accessible à tous. Que vous soyez investisseur, trader, développeur ou juste curieux d’en savoir plus sur le marché financier de la crypto monnaie, voici notre glossaire du vocabulaire crypto avec des définitions simples, précises et synthétiques.

Vocabulaire crypto monnaie de A à C

Airdrop : Un airdrop est une distribution gratuite de crypto-monnaie aux différents participants d’un projet crypto. Pour bénéficier d’un airdrop, les participants doivent réaliser des actions simples comme rejoindre le réseau social du projet afin d’obtenir des crypto monnaies gratuites. Il peut s’agir d’un canal Telegram, s’abonner à une chaîne YouTube ou retweeter un post sur Twitter par exemple.

All-in : C’est une stratégie d’investissement qui consiste à investir tous ses fonds sur une seule cryptomonnaie pour une durée déterminée dans le but de générer des profits. Cette stratégie peut néanmoins faire courir des risques importants en cas de chute du cours de la crypto monnaie puisque l’investisseur aura mis tous ses œufs dans le même panier ». Toutefois, en cas de hausse importante du prix de la crypto en question, les bénéfices peuvent être très importants.

Altcoins : Le terme « altcoins » ou pièces alternatives est utilisé pour décrire toutes les crypto-monnaies qui ne sont pas du Bitcoin. Le Dash, l’Ethereum ou encore le Litecoin font partie de la catégorie des altcoins par exemple.

Altcoin season : C’est une période de tendance haussière où les altcoins surpassent Bitcoin.

Analyse fondamentale : Une analyse basée sur les caractéristiques globales du projet et les sur les avantages/ inconvénients qu’il apporte au marché. Ce type d’analyse a pour but de prédire le prix futur d’une crypto-monnaie et le succès d’un projet. Les critères pris en considération sont souvent les membres qui composent l’équipe du projet, l’existence d’une communauté et son engagement, le marché, la problématique que la solution du projet vient résoudre ainsi que les innovations associées.

Analyse technique (AT) : Il s’agit d’une analyse approfondie pour évaluer les investissements et identifier les opportunités de trading en analysant les tendances recueillies à partir de données graphiques.

Arbitrage : Une stratégie de trading qui consiste à tirer profit de la différence de prix sur 2 plateformes de trading. Il s’agit en somme d’acheter une monnaie virtuelle ou un crypto actif sur une plateforme où il est moins cher puis de le revendre immédiatement sur une autre bourse de change où le prix est plus élevé pour réaliser un profit.

ATH (All Time High) : Le prix le plus élevé d’une crypto-monnaie qui se traduit globalement à un nouveau sommet historique.

ATL (All Time Low) : Le prix le plus bas qu’une crypto-monnaie a atteint depuis son lancement.

Applications décentralisées ou Dapps : Ce sont des applications décentralisées qui fonctionnent sur un système informatique décentralisé avec des nœuds qui interagissent les uns les autres. Elles ont un protocole incitatif dans lequel les validateurs sont récompensés par des jetons.

Bag : Le terme bag désigne une liste de crypto-monnaies détenues par des trader ou des investisseurs dans leur portefeuille.

Bear : Indique une position baissière, orientée à la vente. Ce nom fait référence à la façon dont les ours combattent leurs adversaires (« bear » est un mot anglais que l’on traduit par « ours »). Le terme « baissier » quant à lui fait référence à une crypto-monnaie qui a plusieurs signaux baissiers.

Bear market ou marché baissier : Un marché avec une tendance à la baisse. Les marchés baissiers suivent généralement la période euphorique d’un marché haussier qui peut durer plusieurs semaines ou mois voire même des années.

Bear Trap : Ce terme est utilisé pour désigner un piège baissier dans lequel le prix d’un actif numérique envoie un faux signal à la baisse.

Bid : le terme qui se traduit en « enchère » fait référence à une offre faite par un utilisateur, investisseur ou une entreprise pour acheter un actif sous la forme d’une enchère.

Bitcoin : le Bitcoin a été la première crypto-monnaie créée. Il a été développé par le célèbre Satoshi Nakamoto en 2008 et est depuis lors la plus grande crypto-monnaie au monde en termes de capitalisation boursière. L’identité de son fondateur est toujours inconnue de nos jours.

Blockchain : également appelé chaîne de blocs, il s’agit d’une base de données qui stocke électroniquement de grandes quantités d’informations. La blockchain permet d’enregistrer et de distribuer des informations numériques, mais pas de les modifier. Presque toutes les transactions peuvent être suivies et échangées sur le réseau blockchain. Cette technologie garantit à la fois une certaine forme d’anonymat tout en permettant le traçage des transactions et l’authenticité des informations.

Bottom : il s’agit du prix le plus bas qu’une crypto-monnaie va atteindre et qui précède une hausse du cours. Le « bottom » est une bonne opportunité d’investissement.

Bull : Un actif qui a tendance à augmenter. Le terme « haussier » fait référence à un cours boursier affichant plusieurs signaux haussiers.

Bull market ou Marché haussière : Une période haussière pour presque toutes les crypto-monnaies du marché.

Bull Trap : Un piège haussier dans lequel le prix d’une crypto-monnaie envoie un faux signal à la hausse.

Burn ou Gravure : « Burn » en anglais signifie « brûler » en français. C’est une méthode de retrait des jetons en circulation qui passe par leur destruction. Ce processus réduit ainsi l’offre totale d’une crypto-monnaie. Le « Burning » est une technique utilisée par un grand nombre de projet crypto pour ajouter une certaine rareté à leurs jetons, ce qui se traduit généralement par une augmentation du prix des jetons.

Baleine ou whale : Un acteur qui détient des capitaux importants sur une crypto monnaie dont l’achat ou la vente de ses actifs à un impact certain sur le prix d’un crypto actif. Il peut faire augmenter ou chuter le cours d’une crypto en particulier (surtout si elle a une faible capitalisation) lorsqu’il exécute sa stratégie d’achat-revente.

Centralisation : La centralisation fait référence à une structure organisationnelle dans laquelle le pouvoir décisionnel est délégué à un groupe sélectionné d’individus. Dans de nombreux cas, la haute direction de l’entreprise à tout pouvoir décisionnel. C’est le cas des échanges centralisés comme Coinbase (découvrez aussi le Coinbase wallet français et sa fiabilité).

Chart : un graphique représentant le prix d’un actif numérique.

Clé privée : il s’agit de l’équivalent d’un mot de passe qui permet d’accéder à un portefeuille numérique sur lequel sont stockés des cryptomonnaies ou à un cold wallet. La clé privée doit être conservée dans un endroit absolument sûr et sur un support papier pour éviter tous risques de hacks à distance.

Cold wallet : également connu sous le nom de portefeuille froid, il s’agit d’un portefeuille externe physique qui n’est pas connectée à Internet (comme la clé Ledger wallet ou Trezor). Cette solution limite grandement les risques de piratage et est fortement recommandée pour le stockage à long terme de ses crypto-monnaies.

Correction : inversion de la tendance après un mouvement haussier ou baissier relativement important sur les cours de bourse.

Cross Margin : Il s’agit d’une option qui consiste à utiliser tous les fonds disponibles dans son portefeuille pour éviter de liquider ses positions. L’ensemble des gains qui sont réalisés sur d’autres positions pourront ainsi être utilisés dans le but de rajouter une certaine marge sur les positions perdantes en attendant que le marché se retourne en faveur du trader.

Cryptographie : c’est une technique d’écriture conçue pour protéger des informations confidentielles grâce à l’utilisation de phrases cryptées, de chiffres ou de clés de chiffrement. Cette méthode est principalement utilisée dans les environnements militaires et informatiques comme c’est le cas avec les crypto monnaies.

Crypto monnaie : il s’agit d’une monnaie numérique complètement décentralisée avec laquelle il est possible d’acheter des biens, services ou d’investir dans le but de spéculer pour générer des profits. Les détenteurs et utilisateurs de crypto monnaies peuvent ainsi effectuer des paiements sécurisés et stocker des fonds sans passer par des intermédiaires tels que les banques traditionnelles. Les crypto-monnaies sont basées sur la « blockchain », un réseau autonome, notamment pour stocker et transmettre de grandes quantités d’informations.

En passant, vous pouvez aussi consulter notre guide complet sur : Comment dénicher une petite cryptomonnaie prometteuse ? Découvrez sur ce guide l’exemple et l’astuce parfaite pour trouver 5 petites cryptomonnaie prometteuses, ainsi que les 10 meilleurs exchanges pour investir sur une petite cryptomonnaie prometteuse.

Vocabulaire crypto monnaie de D à I

DAO : C’est un acronyme qui désigne une organisation décentralisée autonome à travers laquelle il existe un système de gouvernance entièrement automatisé permettant à la blockchain de fonctionner correctement. Les DAO fonctionnent grâce à une combinaison de divers contrats intelligents (smart contracts), permettant ainsi aux participants de partager équitablement le processus de prise de décisions au sein de l’organisation.

Day Trading ou DCA : Une stratégie d’investissement de courtes durées avec des prises de positions pour des périodes relativement restreintes. Plus précisément, les traders négocient leurs crypto-monnaies pour des positions prises dans le cadre de quelques minutes ou heures.

DeFi (Finance décentralisée) : C’est un système financier développé sur un réseau blockchain complètement décentralisé et accessible à tous. Les applications DeFi ne nécessitent pas d’intermédiaires. La plupart sont construites sur le réseau Ethereum, permettant le développement de logiciels décentralisés grâce à l’utilisation de contrats intelligents.

DEX (Decentralized Exchange) : désigne une plateforme d’échange décentralisée qui permet d’échanger des crypto-monnaies en toute sécurité.

Dip : On se retrouve face un dip lors d’un mouvement baissier brutal qui correspond à la vente massive de tokens (crypto monnaies).

Dump : le mot dump se traduit par un mouvement baissier considérable sur une crypo monnaie.

Effet de levier : Une technique qui fait appel à l’endettement pour augmenter la capacité d’investissement d’un investisseur dans le but qu’il puisse investir plus de fonds et générer de plus grandes plus-values par rapport aux capitaux investis (déconseillé aux non initiés).

ERC-20 : Un token utilisé et développé sur la plateforme Ethereum.

Echange ou Exchange : est une plate-forme de négociation de crypto monnaie comme Binance, FTX ou Coinbase par exemple.

Exit scam : le type d’arnaque où une plateforme, fondateurs d’un projet décident de prendre tous les fonds dont ils disposent et disparaissent ensuite « dans la nature ». Cela s’apparente à un vol ou à une escroquerie.

Fees : frais de transactions facturés lors de la négociation d’actifs numériques à la hausse ou à la baisse.

Fiat : ce sont des monnaies fiduciaires soutenues par les gouvernements et utilisées dans l’économie d’aujourd’hui comme l’euro, le dollar, le yen.

FUD : Ce sont des nouvelles négatives ou trompeuses pouvant affecter négativement le prix d’un actif numérique. Cet acronyme désigne le « Fear, Uncertainty and doubt ». En français cela signifie « la peur, l’incertitude et le doute ».

Flash Crash : Un événement boursier dans lequel une augmentation soudaine des ventes d’actifs sur une période très courte fait ensuite rapidement chuter son prix.

Futures : ce sont des contrats à terme qui offrent de nombreux instruments de placement non-disponibles sur le marché au comptant.

Gains : les gains désignent les bénéfices des traders à la suite d’un investissement réussi.

Gap : il s’agit d’un déséquilibre entre l’offre et la demande. Le changement de prix entre la clôture et l’ouverture du marché entraînant aucune transaction à ces niveaux de prix.

Gas : Le gaz est une unité virtuelle principalement utilisée pour la vérification et la confirmation des transactions sur une blockchain. Il fait référence à l’effort de calcul requis pour effectuer une opération qui a un coût.

Hard Fork : Un changement fondamental dans le protocole réseau dans lequel la blockchain est divisée en deux parties. Les hard forks sont des événements majeurs qui sont généralement diffusés à l’avance à la communauté des crypto-monnaies.

Hardware wallet : il s’agit d’un portefeuille physique qui permet de stocker des clés privées dans un appareil informatique entièrement sécurisé. (Exemple : Ledger, Safepal, etc)

Hot Wallet : un portefeuille virtuel qui permet d’envoyer et de stocker facilement des actifs cryptés. Contrairement aux « cold wallets », les hot wallets sont connectés au réseau internet et sont donc plus vulnérables au piratage. Cette solution est plus adaptée au stockage des crypto-monnaies à court ou à moyen terme.

Hash ou Taux de hachage : un terme utilisé pour décrire la puissance de calcul d’un réseau de crypto-monnaie. Le taux de hachage est mesuré en unités de hachage/seconde et représente la puissance de calcul pouvant être effectuée par seconde.

Hold : c’est le fait que les actifs numériques sont conservés pendant de longues périodes par des investisseurs, et ce, indépendamment des variations de prix. Sur le marché actuel des crypto-monnaies, cette stratégie est souvent déflationniste.

Isoled Margin ou Marge séparée : options de trading qui permettent de gérer chaque position de manière indépendante. Contrairement à la marge croisée, la marge séparée est un moyen plus sûr d’empêcher la liquidation de tous les fonds présents dans le portefeuille.

Inflation : La perte de valeur d’une devise, ce qui signifie une augmentation générale des prix du marché.

ICO (Initial Coin Offering) : Une offre qui permet aux investisseurs d’acheter les premiers jetons vendus sur un projet donné. Une ICO est l’équivalent d’un appel à investissement ou d’une levée de fonds.

ITO (Initial Coin Offer) : Semblable à un ICO, un ITO est plus axé sur la fourniture de jetons avec une utilité intrinsèque sous la forme d’un logiciel ou d’un écosystème.

Vocabulaire crypto monnaie de L à Z

Liquidation : La perte totale d’un investissement dans des actifs numériques.

Liquidité : Les crypto monnaies peuvent être facilement achetées et vendues dès lors que le marché est liquide. Ainsi, la liquidité correspond à la capacité d’acheter et revendre rapidement un actif sans que cela impacte réellement le prix d’une crypto monnaie.

Liquidity Pool : Dans la DeFi (finance décentralisée), une pool de liquidité est un ensemble de jetons verrouillés et détenus dans des contrats intelligents qui facilitent le trading de paires de monnaies numériques sur des plateformes d’échange décentralisées (DEX). Les pools de liquidités offrent aussi la possibilité aux utilisateurs de la pool qui déposent leurs crypto monnaies de générer des rendements quotidiens.

Margin Call : si le marché évolue dans le sens opposé à celui de la transaction, un appel de marge est émis. Cette alerte permet aux traders d’ajouter des fonds supplémentaires pour éviter de liquider leurs positions ouvertes.

Trading sur marge : Une méthode de trading qui consiste à emprunter des fonds à un courtier pour négocier. Bien que cette pratique peut permettre d’optimiser ses gains, elle expose également le trader à des pertes plus importantes.

Market cap : représente la capitalisation boursière totale des actifs numériques.

Mineur : Un mineur est un ordinateur dont le rôle est de vérifier les transactions sur le réseau blockchain en échange d’une certaine quantité de crypto-monnaie qu’il va gagner en retour lorsqu’il est sélectionné.

Nœuds/nodes : les nœuds sont de minuscules serveurs qui effectuent des tâches de base dans un réseau blockchain.

Ordre au marché : un type d’ordre d’achat ou de vente qui est exécuté immédiatement au meilleur prix du marché.

Ours : Ce mot représente les investisseurs qui estiment que la valeur d’une crypto-monnaie va chuter.

Open Source : un adjectif désignant un logiciel développé selon les principes de l’OSI (Open Source Initiative). L’open source permet aux utilisateurs et plus particulièrement aux développeurs d’utiliser et modifier le code source selon leurs besoins.

Peer-to-Peer (P2P) : Un réseau pair-à-pair est un système décentralisé qui permet d’échanger ou de partager des informations entre plusieurs ordinateurs.

PnL (Profit and Loss) : PnL représente le profit et la perte accumulés entre l’ouverture et la clôture des positions.

Pump : un acronyme désignant un mouvement haussier à forte intensité.

Proof of Stake : le PoS est un mécanisme de consensus utilisé par les réseaux blockchains pour miner virtuellement des blocs tout en étant plus respectueux de l’environnement que le mécanisme de proof of work. Le PoS ou preuve d’enjeu va ainsi récompenser aléatoirement un validateur pour valider d’autres blocs. Il est à noter qu’on ne parle plus de mineur, mais de validateur pour désigner celui qui participe à la validation des blocs.

Proof of Work : PoW est le premier système de consensus utilisé par les blockchains pour empêcher les attaques informatiques et notamment les attaques DDoS en exigeant une puissance de calcul importante de la part des mineurs. Dès lors, afin de créer de nouveaux blocs, les mineurs doivent fournir une très grande puissance de calcul pour résoudre des équations mathématiques. En échanges, les mineurs sont récompensés par des crypto monnaies lorsqu’ils réussissent à miner un bloc.

Résistance : Un niveau de prix où le pouvoir de vente est plus fort que le pouvoir d’achat. Cela signifie que quand le prix s’approche de cette zone, bien souvent il va rebondir.

Scalabilité : c’est la capacité du système ou de la blockchain à s’adapter aux fluctuations du nombre de transactions et du nombre de personnes utilisant le réseau.

Scalping : Une stratégie d’investissement dans laquelle un trader négocie ses actifs dans un court laps de temps, allant généralement de quelques secondes à quelques minutes.

Shitcoin : les shitcoins désignent une crypto-monnaie sans base technique sérieuse, sans projet de développement et qui ne reposent sur aucun fondement.

Staking : Le jalonnement ou le staking correspondent à l’action des investisseurs qui verrouillent volontairement une partie de leurs crypto-monnaies en s’engageant à ne pas les revendre. En échange, les utilisateurs qui font du staking recevront une récompense de staking proportionnelle au nombre de jetons qu’ils auront verrouillés ainsi qu’au taux de rendements prévus.

Stop-Loss : Il définit la perte maximale qu’un investisseur peut accepter. En général, les investisseurs placeront un stop loss à 5 % en dessous du cours acheteur pour clôturer automatiquement la position en cas de perte.

Swap : C’est l’échange direct d’une certaine quantité d’un jeton contre un autre. Cela se fait de manière décentralisée via des protocoles tels que Uniswap ou SushiSwap, où la liquidité des paires de jetons qu’il prend en charge est fournie par les utilisateurs.

Smart contract ou contrats intelligents : Un programme algorithmique qui formule automatiquement les termes du contrat informatique en fonction de son code.

Stablecoins : Ils rattachent leur valeur à une autre devise fiduciaire comme le dollar. (Exemple : le Tether est indexé sur l’USD).

Trading Bot : Un programme chargé d’acheter et de vendre automatiquement des cryptomonnaies sans aucune intervention humaine en suivant une stratégie définie par le programmeur.

Taureau : Ce sont les traders qui estiment que le prix d’une crypto monnaie va augmenter.

White paper : il s’agit d’un livre blanc qui décrit la road map du projet c’est-à-dire les différentes étapes qui ont été prévues par les fondateurs dans le but d’atteindre des objectifs précis.

DERNIERS ARTICLES
>