Qu’est-ce qu’un token ?

Qu’est-ce qu’un token ?

Partagez l’article :

Un token est une monnaie numérique et un actif digital sur une blockchain. Les utilisateurs, traders, et investisseurs utilisent le token pour de nombreuses raisons.

Parmi elles, on peut citer l’achat de biens ou de services en cryptomonnaie, faire du trading crypto, effectuer des transferts de fonds en devise virtuelle ou pour spéculer dans le but de générer une plus-value.

Token définition crypto

Un token est une monnaie digitale. Le token est utilisé pour effectuer des échanges avec d’autres crypto monnaies, pour acheter des biens ou des services en crypto ainsi que pour faire de la spéculation sur le cours boursier d’une crypto monnaie.

Le token ne doit pas être confondu avec le coin. Même si un token et un coin représentent tous les deux une unité d’une crypto monnaie, il existe des différences entre eux.

Ainsi, la principale différence entre coin vs token est la blockchain. Lorsque l’on parle d’un token, il s’agit d’une crypto monnaie utilisant une blockchain préexistante pour fonctionner.

Par exemple, n’importe qui peut lancer un token sur la blockchain Ethereum dont la crypto monnaie native est l’Éther.

Pour poursuivre sur cet exemple, voici la liste des tokens principaux qui utilisent la blockchain Ethereum :

  • Le BAT pour Basic Attention Token
  • Le SNT de Status
  • Le CVC de Civic
  • Le REP d’Augur
  • L’OMG Network d’Omisego

En revanche, lorsque l’on parle d’un coin, il s’agit d’une crypto monnaie possédant sa propre blockchain. Le coin n’utilise jamais une autre blockchain que la sienne pour pouvoir fonctionner correctement.

On peut citer l’exemple des Bitcoins dont la blockchain est Bitcoin, le Sol dont la blockchain est Solana ou encore l’EGLD dont la blockchain est Elrond.

📌 NB : Une blockchain que l’on traduit par chaîne de blocs en français est une technologie permettant le stockage, le transfert et l’échange de données sur un réseau peer to peer par le biais de transactions.

Ainsi, dès lors qu’une transaction est effectuée, celle-ci va rejoindre d’autres transactions au sein d’un même bloc.

Le bloc qui est validé va ensuite s’ajouter derrière le bloc précédent en formant une chaîne. C’est pour cette raison que l’on parle de blockchain ou chaîne de blocs. Les informations enregistrées sur la blockchain le sont pour toujours et sont infalsifiables.

Le fonctionnement d’un token

Un token va toujours utiliser la technologie blockchain pour pouvoir fonctionner. Sans elle, il n’existerait tout simplement pas de tokens. Le token que l’on appelle aussi un jeton est émis par les fondateurs d’un projet web3 (crypto et NFT).

En plus de la blockhain, un token est toujours lancé avec un smart contract. Un smart contract est un contrat informatique intelligent qui exécute des tâches ou des ordres en fonction de la manière dont il a été programmé par les développeurs qui l’ont codée.

Suite à la création du smart contract qui va donner naissance au token, il sera ensuite possible de s’échanger les jetons, les traders, parier sur la hausse ou la baisse du prix du token, utiliser ce token comme moyen de paiement, etc.

💡 Bon à savoir : les jetons cryptographiques ou tokens ont des caractéristiques similaires propres aux crypto-monnaies telles que la vitesse d’échange, la sécurité et la préservation de toutes les transactions au sein de la blockchain.

Les tokens sont notamment utilisés dans le cadre de levées de fonds en crypto monnaies appelées aussi ICO pour Initial Coin Offerings en anglais.

Les différents types de tokens ou jetons

En règle générale, un token est créé pour atteindre un objectif spécifique comme mentionné un peu plus haut dans cet article. Cet objectif dépend de l’organisation ou de l’individu qui a créé le token. En particulier, il peut s’agir de collecter des fonds ou de fournir l’accès à un service.

différents types de tokens

Jeton utilitaire ou token utilitaire

Les jetons utilitaires ou « utility token » permettent à leurs propriétaires d’accéder à un produit ou un service dans le futur.

L’idée consiste à motiver les investisseurs pour les inciter à investir dans un token lors d’une ICO (levée de fonds en crypto). Ce type de token concerne la majorité des tokens qui sont émis lors d’une levée de fonds.

Légalement, ils sont considérés comme des actifs digitaux imposables par les États où résident les citoyens possédant des utility token.

À noter qu’il n’existe pas de cadre légal uniformisé. Cela signifie que dans certains pays il y aura bien un impôt crypto alors que dans d’autres non. Dans la majorité des cas d’imposition, le fait générateur c’est-à-dire l’élément qui déclenche le fait de payer des impôts crypto est l’encaissement d’une plus-value.

La valeur d’un utility token varie en fonction du projet, des valeur estimée des produits et service futurs qu’ils fournissent, etc.

Jeton-titre ou Equity token

Egalement connu sous le nom de « equity token », il s’agit d’un type de jeton véritablement comparable aux titres financiers d’une entreprise. Encore à l’état conceptuel aujourd’hui, ces jetons devraient incarner une future forme logique de l’ancien titre utilisé aux origines de la bourse.

Par conséquent, les jetons titres sont des actions de l’entreprise qui sont converties dans la blockchain.

Security token ou token de sécurité

Un security token que l’on peut traduire par un token de sécurité permet aux investisseurs d’investir dans des projets blockchain, notamment dans le cadre des ICO. Ils sont souvent comparés à des actifs financiers tels que des actions en bourse dans la finance traditionnelle.

Cependant, c’est un non-sens complet, car ces jetons d’investissement n’ont en réalité aucune des caractéristiques de ces titres.

En effet, la détention de ce token ne donne aux investisseurs aucune assurance que les objectifs de l’entreprise seront atteints ni aucun poids dans les décisions stratégiques de cette dernière.

De plus, ces jetons n’ont généralement aucune valeur tant que les objectifs de l’entreprise ne sont pas atteints.

Les jetons non-fongibles ou NFT

Les jetons non-fongibles (NFT) sont un type très spécial de token puisqu’ils ne peuvent pas être échangés entre eux. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’ils sont uniques et que de fait ils ne sont pas fongibles, c’est-à-dire interchangeables.

Et pour cause, une unité de Bitcoin BTC peut être échangée contre une autre unité de Bitcoin BTC sans porter atteinte à sa nature même.

Ainsi, le détenteur d’un wallet crypto peut très bien envoyer un Bitcoin sur un autre portefeuille numérique appartenant à une autre personne. Il pourra recevoir en retour un Bitcoin ou une autre devise virtuelle.

jeton non-fongible NFT

Avec un NFT en revanche, c’est n’est pas possible puisqu’il est unique. En effet, un token non fongible que l’on connaît le plus souvent sous l’abréviation de NFT est un fichier qui est enregistré sur une blockchain.

Il peut s’agir d’une image, une vidéo, un enregistrement audio ou du texte. Puisqu’il n’existe pas deux NFTs exactement similaire alors il est nécessaire d’utiliser une crypto monnaie (un coin ou un token) pour pouvoir échanger un NFT, notamment pour payer les gaas fees (frais de transaction).

La différence entre une crypto-monnaie et un token crypto

Un token crypto est soit une crypto monnaie c’est-à-dire une monnaie numérique décentralisée soit un NFT. Cependant, une crypto monnaie n’est pas toujours un token puisqu’il peut aussi s’agir d’un coin comme expliqué précédemment.

Quelle est la différence entre les altcoins et les tokens ?

Le terme altcoin est l’abréviation de « pièce alternative ». Pour dire les choses simplement, toutes les crypto monnaies qui ne sont pas des Bitcoins sont des altcoins. Par exemple, les éthers de Ethereum sont des altcoins, le BNB, le XRP, la cryptomonnaie ADA de Cardano ou le Dogecoin sont des altcoins.

Ainsi, chaque token est un altcoin dans la mesure où le Bitcoin est un coin et que toutes les cryptos qui ne sont pas des Bitcoins sont des altcoins. À l’heure actuelle, il existe plusieurs milliers d’altcoins en circulation au sein de la finance décentralisée (plus de 10 000).

💡 Petite astuce : Vous pouvez aussi découvrir notre guide concernant : Quand acheter une crypto ? Ce guide vous propose la meilleure méthode à adopter, ainsi que quelques techniques à utiliser afin de connaître le bon moment pour acheter une crypto.
LES DERNIERS ARTICLES
LE CLUB NFT CRYPTO

Découvrez le Club Crypto NFT The Kingdom

>