Pourquoi Chainlink est-il un projet d’avenir ?

Chainlink

Partagez l’article :

Chainlink est une technologie open-source développée par une communauté influente de développeurs, de chercheurs et d’utilisateurs. Chainlink est aussi un réseau d’oracles décentralisés qui permet d’étendre les capacités des smart contracts en permettant l’accès aux données du monde réel ainsi que la puissance de calcul hors chaîne, tout en offrant des garanties de sécurité et de fiabilité importantes sur la blockchain.

Ainsi, puisque Chainlink est un réseau décentralisé, cela signifie qu’elle n’est contrôlée par aucune autorité centrale. Ce qu’il faut savoir, c’est que les smart contracts fonctionnent en utilisant les données disponibles dans la blockchain, mais cela devient un problème lorsqu’il est nécessaire de recevoir ou d’envoyer des données vers ou depuis des canaux externes.

Chainlink a ainsi été créé pour faire face à ce problème. Grâce à un réseau décentralisé d’oracles qui facilite la connexion transparente d’informations provenant de canaux externes à la blockchain avec ses contrats intelligents, Chainlink a pu résoudre ce problème en grande partie.

Enfin, Chainlink est la toute première plateforme à avoir proposé des « oracles » dans le secteur des crypto-monnaies. Son objectif principal est de connecter le monde on-chain (sur la blockchain) et le monde off-chain (les informations qui ne se trouvent pas sur la blockchain). Chainlink possède son propre jeton appelé LINK, un actif numérique qui sert notamment pour renforcer ses opérations.

Link : La crypto de Chainlink

ChainLink est également pertinent pour l’industrie des monnaies virtuelles car ses oracles fournissent aussi une solution pour les applications décentralisées (dapps), en fournissant un pont vers le monde extérieur.

En effet, le jeton LINK est la crypto-monnaie native de ChainLink et a été mis en place sur le réseau Ethereum à l’aide d’un jeton ERC677 dont la fonctionnalité est basée sur la norme des jetons ERC-20 avec la fonctionnalité supplémentaire ERC223. Il permet aux jetons d’être traités et reçus par des smart contracts au sein d’une seule transaction.

LINK est utilisé également pour le paiement des fournisseurs de données. Lorsque ces fournisseurs viennent du monde extérieur avec des informations à traduire dans la blockchain, ils sont payés pour leur travail via LINK par l’acheteur de données.

Les prix sont déterminés par les oracles et les fournisseurs de données lorsqu’ils font leurs offres. De plus, beaucoup des meilleures plateformes de trading ont intégré LINK à leur plateforme pour les comptes d’épargne, les prêts adossés à des crypto-monnaies et une variété d’autres outils financiers.

Comment fonctionne Chainlink ?

Cette plateforme fonctionne par le biais de trois types de contrats:

  • Le contrat Reputation
  • Le contrat Order Matchin
  • Le contrat Aggregating

Lorsqu’un utilisateur de smart contract a besoin de se connecter à une source de données du monde réel, il envoie une demande de données au réseau Chainlink (contrat demandeur) c’est là où le processus commence. En réponse, le protocole Chainlink crée un accord de niveau de service (SLA), qui consiste en trois contrats distincts.

Le contrat Reputation : La première fonctionnalité plutôt intéressante est la réputation. Cette fonctionnalité peut fournir une évaluation d’un nœud basée sur de nombreux aspects. Cela va de la durée nécessaire pour effectuer un travail à la possibilité d’effectuer plusieurs travaux simultanément. Tout nœud peu fiable est éliminé et n’est pas éligible pour la demande de données.

Le contrat Order Matching : Il transmet la demande de données aux nœuds de Chainlink. Ces nœuds font ensuite des offres pour fournir les données demandées. Par la suite, le contrat sélectionne le bon nombre de nœuds parmi les « bidders » qui sont fiables et capables de fournir les données demandées. Les utilisateurs peuvent également demander à des nœuds spécifiques de fournir les données.

Le contrat Aggregating : Une fois que les nœuds sélectionnés ont collecté les données demandées auprès de sources externes, le logiciel Chainlink traduit les informations en langage on-blockchain. C’est ici que le puissant contrat d’agrégation entre en jeu. Il valide dès lors les données de chaque source unique et compare les données des sources multiples.

Grâce à ce processus, Chainlink a créé un moyen de fournir efficacement des données hors chaîne fiables et précises aux contrats intelligents.

L’origine de Chainlink

Chainlink a été créé en 2014 par Sergey Nazarov et Steve Ellit. Elle a été développée comme un moyen d’obtenir et de traiter des informations off-chain sans mettre en jeu la sécurité de la plateforme.

Le programme a fait son entrée sur le marché en 2014 sous le nom de SmartContract.com. Peu de temps après son lancement, le nom a été changé en Chainlink pour mieux représenter le marché principal de la plateforme.

En 2017, Chainlink a ainsi accueilli une ICO qui était, à l’époque, l’un des plus grands événements en cours. Au total, l’événement de crowdfunding a rapporté à la plateforme une somme colossale de 32 millions de dollars. Ce financement a permis à Chainlink de repousser les limites de la fiabilité et de la sécurité d’Oracle vers de nouveaux sommets.

Ensuite, le projet a d’abord commencé à offrir ses services pour les smart contracts sur Ethereum, mais a maintenant étendu son offre à d’autres plateformes capables d’exécuter des contrats intelligents.

En effet, Chainlink a commencé ses opérations sur la blockchain Ethereum en 2019. Pendant cette année-là, Chainlink a créé de nombreux partenariats importants (Google, Oracle et Microsoft), et elle a également été cotée dans les plus grandes bourses de crypto-monnaies du monde.

L’année 2020 a également été une année marquante pour Chainlink du fait qu’elle s’est imposée comme la première solution oracle au monde et l’une des plus grandes crypto-monnaies au monde en termes de valeur marchande et de capitalisation boursière.

Les avantages de Chainlink

  • L’un des principaux objectifs de chainlink est de décentraliser les contrats intelligents. Cela augmente la sécurité de l’information ainsi que la précision. La société SmartContract qui a créé chainlink est engagée dans l’automatisation des contrats depuis 2014. De plus, la coopération avec de grands noms comme Oracle, Google cloud et SWIFT apporte encore plus de confiance au projet.
  • Chainlink a en outre été créé pour être utilisé avec n’importe quelle blockchain, ce qui offre de nombreuses possibilités d’intégration. La plateforme est un pionnier dans l’espace du réseau oracle décentralisé et a réussi à établir de nombreux nouveaux partenariats avec des organisations comme SWIFT, Binance, Polakdot et Oracle, comme mentionné plus haut dans notre article.
  • L’introduction des smart contracts a aidé l’industrie de la blockchain à lutter contre la fraude et le blanchiment d’argent, l’une des raisons pour laquelle certains investisseurs rechignent encore à investir dans le marché des crypto-monnaies alors même qu’il ne cesse de croître. Avec les smart contracts, la probabilité de fraude est quasi nulle. Ils agissent comme une tierce partie où les accords et les fonds sont sécurisés en cas de rupture de contrat entre deux parties.
  • Chainlink est un projet intéressant qui permet de relier les informations on-chain et off-chain en fournissant aux utilisateurs un accès facile aux oracles et en résolvant l’un des principaux problèmes des oracles : leur fiabilité.
  • Chainlink permet aux entreprises de continuer à tirer parti de cette puissante technologie en toute confiance. Les utilisateurs peuvent être assurés que les données qu’ils reçoivent ne sont pas corrompues, incorrectes et opportunes. En cas de défaillance d’un seul nœud, le système le remplace automatiquement par une alternative de meilleur rang.

Les inconvénients de Chainlink

  • Le manque de promotion et de communication par Chainlink. Après son introduction sur le marché dans cryptos et son listing, Chainlink n’a pas fait une grande promotion ou communication du projet. La stratégie marketing n’était sans doute pas optimale. Cela a mené beaucoup de personnes à croire qu’ils avaient été arnaqués. Heureusement, ils sont aujourd’hui beaucoup plus actifs sur les réseaux sociaux et le jeton Link de Chainlink est disponible à l’achat sur de nombreuses plateformes d’exchange comme Binance par exemple.
  • Le réseau oracle est encore assez limité et peut être encore plus décentralisé. De plus, puisque Chainlink est construit sur Ethereum, tous les problèmes auxquels ETH fait face pourraient atteindre Chainlink aussi.
  • Peu de garanties pour les investisseurs que le partenariat sera long et fructueux.
  • Faible vitesse de développement. On ne sait pas combien de temps il faudra à Chainlink pour mettre en œuvre une solution réellement fonctionnelle affectant l’exécution des transactions financières.

Chainlink : Historique des prix

  • Chainlink (LINK) a été lancé via une ICO (une levée de fonds) en Septembre 2017 lui permettant de lever 32 millions de dollars. Avant l’ICO, le cours LINK était de 0,09 USD par jeton et 0,11 USD lors de sa vente publique.
  • En 2018, LINK est passé d’un niveau aussi bas que 0,15 dollar à 0,43 dollar. Il a ensuite connu une série de hausses de prix qui l’ont vu clôturer l’année à plus de 1 dollar américain.
  • Le token a ensuite commencé 2019 sur une note assez haussière puis il a poursuivi sa hausse sous l’effet de news positives concernant une collaboration avec Google Cloud.
  • En conséquence, le prix a bondi de 1,19 dollar à 1,92 dollar en quelques jours. Plus tard, la pièce a été cotée sur l’une des plus grandes bourses de crypto à savoir Coinbase, ce qui l’a exposée à davantage d’investisseurs et l’a aidée à atteindre 2,24 dollars.
  • Avant même que le jeton ne commence à s’échanger activement sur Coinbase, son prix avait doublé pour atteindre 4,45 dollars. Cependant, vers la fin du mois d’août, LINK a subi une correction qui a fait chuter le prix à 1,61 $. Il y est resté pendant le reste de l’année en moyenne avant de remonter en flèche en 2020.
  • De janvier à février 2020, Chainlink est passé de 1,74 $ à 4,60 $, soit une augmentation d’environ 164 % en un mois. En mars, le prix est retombé à son prix précédent de 1,74 $ avant de remonter à 3 $ en avril.
  • Dans le courant de l’année 2020, le Blockchain Service Network, qui est le réseau blockchain national en Chine, a été lancé et activé avec 135 nœuds incorporés avec des oracles de prix Chainlink. Cela a fait passer le prix du LINK de 4,87 $ à environ 5,60 $, soit une augmentation de 15 % en une seule journée.
  • Après cela, le prix a continué à augmenter jusqu’à la mi-août où il s’échangeait à plus de 18 $.
  • Néanmoins, à la fin du mois de septembre 2020, le prix a recommencé à baisser et est descendu jusqu’à 7 $. Il a ensuite oscillé entre 7 et 15 $ jusqu’en janvier 2021, où il a acquis une nouvelle dynamique haussière qui l’a conduit à plus de 20 $ à la fin du mois de janvier. Durant cette période le cours du Link a connu de nombreuses fluctuations de prix.
  • Au début de l’année 2021, le prix du Chainlink était inférieur à 12 $. Le prix a commencé à augmenter de façon exponentielle et a atteint son sommet à 52,88 $ le 10 mai 2021. Sur cette période, le prix du Link a augmenté de presque 500%. Toutefois, il a fortement corrigé ensuite à 20 USD en une dizaine de jours.
  • Le marché a essayé de s’auto-corriger et le prix du LINK a connu plusieurs hauts et bas depuis mai 2021. Durant l’été, le prix a corrigé en dessous de 14 USD (13,42 USD). À partir de ce point, le prix a rebondi de manière significative jusqu’à fin décembre 2021.
  • Depuis le 1er janvier 2022 au 31 janvier, le cours du Link a connu de grandes fluctuations, en partant de 19,59 $ pour atteindre son plus haut sommet durant cette période à 28,37$. Il a ensuite chuté à 14,03$ le 21 janvier 2022, son plus bas niveau depuis juillet 2021. Le cours est ensuite reparti à la hausse dans les jours suivants.

Les news de Chainlink

L’intégration de Chainlink (VRF) par FOMO Chronicles

Chainlink (VRF) a été intégrée par FOMO Chronicles dans un dernier développement passionnant du projet, son nouveau jeu P2E.

Le projet cherche ainsi à développer son effort GameFi FOMO Beats sur le réseau principal Binance Smart Chain. L’équipe cherche à utiliser l’accès au réseau oracle décentralisé leader du secteur.

Avec l’accès à une source aléatoire inviolable et vérifiable, ils seront en mesure d’empêcher plus efficacement les robots de tricher en randomisant chaque partie à l’avenir.

En conséquence, le produit FOMO Chronicles GameFI FOMO Beats devient plus sûr chaque jour et les joueurs bénéficient d’une expérience de jeu aléatoire à chaque fois qu’ils jouent.

C’est la raison pour laquelle l’équipe a décidé d’utiliser Chainlink VRF car il fonctionne en combinant des données de bloc qui sont encore inconnues lorsqu’une demande est faite avec la clé privée pré-engagée du nœud oracle dans le but de générer en même temps un nombre aléatoire et une preuve cryptographique.

L’adoption de six services Chainlink par 55 projets

Un total de 55 projets ont adopté six services Chainlink. Les services sont répartis sur 10 réseaux différents :

  • Arbitrum
  • Avalanche
  • BSC
  • Ethereum
  • Fantom crypto
  • Harmony
  • HECO
  • Polygon
  • Solana
  • Umee

L’intégration des flux de prix Chainlink par LittleGhosts

LittleGhosts a intégré les flux de prix Chainlink sur le réseau principal Binance Smart Chain. Cela permettra à l’avenir à LittleGhosts d’accéder à des flux de prix de haute qualité et inviolables, nécessaires pour fournir à sa place de marché NFT des données de marché plus fiables et sécurisées. De plus, les utilisateurs seront mieux assurés que des prix de conversion précis seront fournis au point de vente.

La raison pour laquelle LittleGhosts a choisi Chainlink comme solution oracle de référence est son infrastructure facile à intégrer. Ainsi, Chainlink contribue à la sécurisation des principaux protocoles DeFi responsables de dizaines de milliards de dollars en valeur de smart contracts ; tout en maintenant une sécurité robuste et une haute disponibilité, même en cas d’événements inattendus, tels que les temps d’arrêt de la bourse, les crashs flash et les attaques de manipulation de données via des prêts flash.

L’intégration de Chainlink (VRF) par la société Sphynx

Chainlink (VRF) a été intégrée au réseau Sphynx sur Polygon (Matic est son jeton) afin de maximiser le plein potentiel de génération de nombres aléatoires sécurisés dans l’espace DeFi et GameFi.

La fonction VRF de Chainlink fournit des nombres aléatoires inviolables à la plateforme de la société Sphynx afin d’aider à la création de NFTs prouvés aléatoires avec des combinaisons de traits uniques.

La société Sphynx a également utilisé Chainlink VRF dans le gameplay de Sphynx Wars, un jeu de NFT basé sur la blockchain. L’intégration de Chainlink VRF comprend deux phases différentes, et la première phase est déjà terminée.

En passant, découvrez aussi notre guide qui contient des astuces pour acheter un NFT. Ce guide vous propose les 4 étapes à suivre pour acheter un NFT ainsi que les avantages des marketplaces pour l’achat-revente de nft.

Chainlink prévision : Faut-il investir et acheter du Link ?

Chainlink résout l’un des plus grands problèmes de Blockchain : l’interopérabilité entre les services on-chain et off-chain. Cela fait de Chainlink un élément technologique non seulement précieux mais aussi pratique.

Toutefois, étant une monnaie virtuelle, Chainlink est encore très volatile. Bien que l’actif ait enregistré d’énormes hausses et des profits pour de nombreux traders (notamment ceux qui ont utilisé l’effet de levier), son cours reste instable et constitue donc un investissement risqué (comme pour toutes les cryptos d’ailleurs).

Cela ne signifie pas que Chainlink est un mauvais investissement en soi ou qu’il ne faut pas trader du Link, bien au contraire. Cependant, il est nécessaire d’avoir conscience des risques associés aux investissements dans les cryptomonnaies. En effet, tous les investissements en crypto-monnaies sont risqués, mais peuvent également conduire à des gains potentiellement massifs.

De plus, la technologie d’oracle sous-jacente de Chainlink le place dans une bonne position pour être un investissement de valeur. Au fur et à mesure de l’évolution des crypto-monnaies, Chainklink enregistrera probablement davantage de cas d’utilisation et fera grimper son prix de manière dans la foulée.

Il est donc tout à fait possible de spéculer sur la hausse du Chainlink et faire des trades à moyen et long terme pour générer des plus-values.

Enfin, Chainlink est conçu pour être compatible avec la plupart des réseaux blockchain existants, ce qui lui permet d’être facilement intégré à d’autres applications et plateformes (c’est un vrai avantage comparatif).

Il s’agit d’un facteur important pour la viabilité et le succès à long terme de tout projet, car la compatibilité garantit une meilleure croissance et une adoption massive parmi les utilisateurs du monde des cryptos.

Comment acheter des token chainlink(Link) ?

Les jetons LINK constituent une monnaie numérique populaire et sont cotés sur la plupart des bourses d’échanges de crypto-monnaies telles que Coinbase, Gemini, Kraken, Binance ou encore le broker etoro. Ainsi, pour investir et acheter Link le token de Chainlink est relativement facile.

Par ailleurs, vous pouvez échanger des crypto-monnaies que vous possédez déjà contre des jetons LINK depuis vos portefeuilles virtuels sur les plateformes précitées. Vous pouvez également investir dans Chainlink par l’intermédiaire d’un courtier en utilisant une monnaie fiduciaire, telle que l’USD ou l’EUR ou toutes autres devises.

Sachez que de nombreux exchanges vous permettent d’utiliser votre carte de crédit ou de débit pour déposer des fonds avec des transactions rapides. Vous pouvez aussi approvisionner votre compte en effectuant un virement bancaire sur de nombreuses plateformes comme Binance.

  • Que demander de plus quand on veut s’informer dans le monde des cryptomonnaies ? Je remercie sincèrement les promoteurs de ce site pour leurs guides bien détaillés et instructifs. Celui-ci m’a permis de connaître le fonctionnement, les avantages ainsi que les inconvénients de la plateforme chainlink.

  • LES DERNIERS ARTICLES
    LE CLUB NFT CRYPTO

    Découvrez le Club Crypto NFT The Kingdom

    >