Qu’est-ce que le staking de crypto-monnaies ?

Stakin crypto monnaie

Partagez l’article :

Quand on parle de crypto-monnaies, on a tendance à penser au trading et au minage. Sachez toutefois qu’il est possible d’investir autrement dans les monnaies virtuelles surtout si vous voulez limiter les risques. Parmi les solutions les plus pratiques et les plus avantageuses, il y a le staking de crypto.

Le staking de crypto : Définition

Le staking de crypto est en quelque sorte un processus de placement financier. Il consiste à immobiliser des actifs numériques sur une période déterminée.

Ces devises vont ensuite générer des intérêts. Si vous avez déjà fait des placements dans un compte épargne, le principe est en quelque sorte le même.

D’un point de vue numérique, le staking de crypto-monnaies se rapproche plus du minage. Le minage du Bitcoin permet par exemple de gagner des BTC en récompense. Le seul bémol avec le minage, c’est que le processus est énergivore et complexe.

Le staking de crypto est en quelque sorte la solution à ce problème. En plus de gagner des cryptos, le processus est simple et moins énergivore.

Il faut juste avoir un portefeuille de cryptos, immobiliser des jetons dans un pool de staking et laisser le réseau fonctionner jusqu’à ce que vous perceviez vos récompenses.

Staking de crypto-monnaie : Comment ça fonctionne ?

Le staking de crypto consiste à miser une partie du portefeuille de vos actifs numériques dans le but de percevoir des intérêts. Vous allez donc faire un placement.

Les tokens immobilisés sont placés dans des contrats dits intelligents ou smarts contracts. Les jetons participent ensuite à des opérations sur une blockchain.

Vous ne pouvez pas les prélever jusqu’à la fin de l’immobilisation. Vous ne pouvez pas non plus les utiliser. Deux consensus interviennent dans le staking de crypto dont le Proof of Work ou PoW et le Proof of Stake ou PoS :

  • Le PoW ou Proof of Work : est un consensus qui permet aux utilisateurs d’une blockchain de valider des blocs via le minage. Le processus est limité, en plus, il est limité à des environnements simples comme le Bitcoin par exemple. Suite à ces points, le PoW est très peu ergonomique. Il arrive même que des blocages surviennent quand la blockchain est trop surchargée ou quand des activités lourdes s’y déroulent.
  • PoS ou Proof of Stake : est un consensus créé pour dépasser les limites du PoW. Même dans des environnements complexes et même face à des activités importantes, la blockchain demeure fluide et la validation des blocs devient facile. Ceux qui font du staking, appelés aussi des validateurs, misent leurs tokens pour avoir la possibilité d’ajouter un bloc dans une blockchain. Pour pouvoir valider un bloc, il faut miser gros et miser le plus longtemps possible. En somme, le staking repose sur le nombre et la durée des jetons immobilisés.

Staking de crypto-monnaie

 💡 Bon à savoir : Vous pouvez aussi consulter notre guide concernant : Qu’est-ce que le DCA ? Découvrez sur ce guide les domaines d’applications du DCA, le fonctionnement de l’investissement DCA en pratique, ainsi que la mise en place de cette stratégie.

Les avantages de faire du staking

Si vous voulez investir dans les cryptos, pensez au staking de crypto-monnaies vu les avantages du processus. En faisant du staking, vous pouvez :

  • Générer des revenus passifs : étant donné que vous allez faire un placement à l’image des comptes épargnes, vous allez donc vous constituer des revenus passifs grâce au staking. Contrairement au trading qui nécessite le suivi de l’évolution des actifs, le staking vous facilite grandement les choses. Vous allez juste immobiliser des jetons le temps qu’ils génèrent des gains.
  • Un rendement intéressant : le staking est très populaire, car il permet de percevoir des avantages importants, dont des rendements intéressants. Le rendement moyen pour certaines crypto-monnaies atteint les 30 % d’intérêts annuels.
  • Plus de sécurité : en faisant du staking, vous contribuez à rendre une blockchain plus sécurisée ce qui rend automatiquement vos placements plus sûrs. Les jetons immobilisés sur une blockchain la rendent aussi plus performante et plus efficace étant donné que cela améliore sa résistance et sa vitesse lors des traitements des transactions.

Staking et récompense : Comment ça marche ?

Le but principal de ceux qui font du staking est d’obtenir des récompenses. Le fait d’immobiliser vos placements pendant une longue période vous permet de profiter d’intérêts comme s’il s’agissait d’un compte épargne sur un compte réglementé.

Pourquoi reçoit-on une récompense en faisant du staking ? Tout simplement parce que le fait d’immobiliser vos placements renforce la confiance des utilisateurs, notamment des investisseurs, ce qui permet à la blockchain de gagner des clients et de prospérer.

Le placement peut aussi être utilisé pour gérer des transactions comme le font les banques. Il est donc normal que les investisseurs qui font du staking soient récompensés. À noter toutefois que cette récompense n’est pas attribuée au hasard et n’est pas non plus attribuée à tous ceux qui font du staking.

Pour l’obtenir, il faut être un validateur. En tant que validateur, vous pouvez valider un nouveau bloc d’une blockchain. Un validateur peut aussi verser une partie de sa récompense aux détenteurs de placements.

Quant à la récompense proprement dite, elle est souvent versée dans la nouvelle crypto monnaie d’origine, mais parfois, il y a des blockchains qui créent leurs propres devises et qui les utilisent pour payer la récompense.

Enfin, les récompenses dépendent aussi de la capitalisation boursière de l’actif choisi. Il est donc conseillé de bien choisir les cryptos à placer lors d’un staking de crypto-monnaies. En misant sur des actifs à forts potentiels, des actifs dont le cours est haussier ou stable, vous pourrez percevoir plus de rendement sous forme de récompenses.

Quelles crypto-monnaies pour faire du staking ?

Pour faire du staking, vous devez avoir un portefeuille d’actifs numériques, mais quelles cryptos devriez-vous utiliser ? Il y a des cryptos acceptées pour le staking et d’autres non.

crypto-monnaies pour faire du staking

Le célèbre Bitcoin ne fait par exemple pas partie des monnaies acceptées pour le staking de crypto. Les seules monnaies virtuelles acceptées sont celles qui fonctionnent avec le consensus Proof of Stake ou PoS. Parmi les cryptos qui utilisent ce consensus, il y a ETH, SOL, DOT, XTZ, ATOM, ALGO, ADA, et bien d’autres encore.

Vous pouvez donc utiliser vos cryptos du moment qu’elles soient associées à un réseau qui fonctionne sur PoS. Pour percevoir plus de rendement par contre, il est conseillé de bien choisir la ou les cryptos à stocker.

Bien qu’il ne s’agit pas de trading donc, mieux vaut analyser le cours des jetons et choisir ceux qui ont un fort potentiel, ceux qui ont de l’avenir, ceux dont le cours est stable voire même un cours haussier.

Quelles blockchains proposent le staking ?

Pour faire du staking, il faut passer par une blockchain. Comme pour les cryptos, les blockchains qui acceptent le staking sont celles qui fonctionnent avec le consensus PoS. Parmi ces blockchains, il y a :

  • Solana
  • Cardano
  • Polkadot
  • Avalanche
  • Polygon
  • Cosmos

Pour connaître toutes les blockchains qui proposent le staking, vous pouvez vous rendre sur le site StakingRewards. Pensez à consulter les avis sur les blockchains avant d’en choisir une pour éviter les risques et pour percevoir plus rendement.

Staking de crypto-monnaies : Quels sont les risques ?

Comme tout investissement, il y a un risque à faire du staking de crypto-monnaies. Si la sécurité est l’un des avantages du staking, elle peut aussi être l’un de ses inconvénients.

En fait, il y a des blockchains qui demandent à ce que les fonds soient stockés dans un wallet qui est hébergé sur une machine qui gère le stockage, mais aussi le fonctionnement des nœuds.

Le blocage avec ce système, c’est qu’un problème de sécurité peut vite survenir, notamment pour ceux qui souhaitent placer leurs fonds dans un cold-wallet. Certes, la faille peut-être faible, la possibilité d’un vol ou d’une attaque restent quand même envisageables.

Outre ce point, il y a l’incertitude des prix. Le marché des crypto-monnaies est très volatile. Le prix d’un jeton peut hausser ou chuter à n’importe quel moment. Si la monnaie virtuelle que vous avez stockée voit son cours chuter, vous ne percevrez aucun rendement. Vous risquez même une perte considérable. Vous ne pouvez pas vraiment réagir en cas de chute, car vos fonds sont verrouillés. Il ne vous sera donc pas possible de revendre les jetons immobilisés.

Enfin, il y a le slashing. C’est une sorte de punition que la plupart des blockchains ont mise en place pour que les validateurs soient plus professionnels et plus attentifs. Le slashing a lieu quand il y a une fausse manipulation, une action malicieuse ou encore une inactivité détectée.

Quand un validateur est puni via le slashing, le capital qu’il a versé ainsi que ceux de ses délégateurs perdra un pourcentage important en fonction de la gravité de l’action. Si l’action est très grave, il est possible de perdre totalement le fonds misé.

 📌 Petite note : Découvrez aussi : Faut-il investir dans l’immobilier numérique ? Ce guide vous présente : Comment faire pour investir dans l’immobilier numérique ? Comment investir dans le metaverse et l’immobilier numérique avec les crypto monnaies ? Et comment investir avec les ETF dans l’immobilier numérique ?
LES DERNIERS ARTICLES
LE CLUB NFT CRYPTO

Découvrez le Club Crypto NFT The Kingdom

>