C’est quoi un bear market crypto ?

bear market crypto

Partagez l’article :

Le bear market crypto est un terme financier désignant un mouvement baissier généralisé des marchés mondiaux des crypto monnaies. Une tendance baissière est qualifiée de bear market crypto lorsqu’il y a une chute brutale du marché entraînant la majorité des cryptomonnaies vers leurs niveaux les plus bas au cours des derniers mois et en premier lieu, le Bitcoin et l’Ethereum qui représentent les capitalisations boursières les plus élevées aujourd’hui.

Ainsi, durant cette période, l’offre est largement supérieure à la demande et à tel point que cela provoque un certain vent de panique au sein de la communauté des investisseurs cryptos dont une grande partie d’entre eux (surtout les débutants) vont vendre leurs positions parfois à perte.

Ce qu’il faut savoir cependant, c’est que le bear market crypto est une période très attendue, souvent idéale pour les investisseurs et les traders qui ont un niveau avancé dans le trading ou l’investissement.

Et pour cause, lors d’un bear crypto, c’est un peu les « soldes des crypto monnaies ». Dès lors, nombreux sont ceux qui vont profiter des ventes à perte réalisées par les investisseurs débutants qui prennent peur pour racheter leurs cryptos actifs à des prix très bas.

On peut penser notamment aux rachats de BTC (l’acronyme qui désigne le Bitcoin), l’ETH (pour l’Ethereum) ou encore l’EGLD, la crypto native d’Elrond. À partir du moment où les cours remontent, ils peuvent revendre ces crypto monnaies avec de belles plus-values.

Mais revenons-en à notre article, dans les prochains développements, nous allons définir ce qu’est un bear market crypto. Ensuite, nous partagerons avec vous un indicateur technique du bear market crypto et son fonctionnement.

Enfin, nous aborderons aussi des stratégies à mettre en œuvre pour prospérer dans un marché crypto marquant un cycle baissier afin de générer des bénéfices.

Vous êtes prêt ? ☺ Let’s go !

Qu’est-ce qu’un bear market crypto ?

Un bear market crypto est une baisse brutale du marché des crypto monnaies sur une période de deux mois ou plus. Cette chute rapide des marchés cryptos provoque un excédent de l’offre par rapport à la demande, ce qui se traduit par des prix qui s’effondrent.

Le bear market crypto est à la fois un phénomène financier qui permet d’évincer les projets avec des fondamentaux peu solides et une aubaine pour les investisseurs qui peuvent racheter les tokens de projets innovants, qui apportent une vraie valeur ajoutée et qui sont présents pour durer.

Toutefois historiquement, le terme de bear market provient de la finance traditionnelle qui caractérise une chute des principaux indices boursiers internationaux (comme le S&P 500, Dow Jones, Cac 40, etc.).

Ainsi, on entre dans un bear market si une action ou un produit individuel perd 20 % ou plus sur une période prolongée plus ou moins longue. Les marchés baissiers peuvent également être accompagnés de ralentissements économiques généraux tels que les récessions. Le bear market est l’opposé d’une tendance haussière ou bull market.

En termes simples, un bear market se produit lorsque les prix du marché chutent de plus de 20 % au minimum et généralement accompagnés d’un sentiment négatif des investisseurs ainsi que d’une baisse des perspectives économiques.

Le terme « bear market » est utilisé pour tous les types de marchés et bourses mondiaux tels que les marchés boursiers, les marchés traditionnels, l’immobilier ou les cryptomonnaies.

Comme vous venez de le découvrir ou peut-être que vous le saviez déjà, le terme de bear market crypto a donc été emprunté et transposé des marchés financiers centralisés à la finance décentralisée à travers les crypto monnaies.

Ce qu’il se passe après un bear market crypto et la période des marchés baissiers, c’est une augmentation de prix irrationnelle accompagnée de gros volumes d’achat d’actifs cryptographiques. On entre alors dans une phase de bull market crypto. Parfois, il y a une période de stagnation entre les deux.

À noter que l’on restera dans une tendance baissière tant que les prix du marché ne franchiront pas les niveaux de résistance majeurs tout en continuant à baisser les niveaux de support.

Toutefois, sachez que les marchés baissiers sont notoirement intenses, en particulier pour les investisseurs sans expérience.

En fait, cela peut s’expliquer par le sentiment du marché, avec l’indécision et la peur qui prédominent chez les investisseurs institutionnels ou formés pour attendre que les prix baissent davantage avant d’investir sur le marché de nouveau.

Dans le même temps, ce signal baissier amène les traders qui parient à la baisse ou « bears » à devenir plus actifs. Qu’il s’agisse des nouvelles cryptomonnaies ou du marché des actions traditionnelles, ce sont sensiblement les mêmes phénomènes que l’on rencontre, à ceci près que le marché des cryptos est connu pour être le plus volatil.

En effet, contrairement à la plupart des marchés traditionnels qui retracent une hausse de 30 à 50 % (sauf cas particulier), les marchés cryptos peuvent faire face à une baisse pluriannuelle où des baisses de prix de -80 % ne sont pas rares suivi de hausses tout aussi importantes. C’est en quelque sorte un rodéo ou une montagne russe financière.

À titre d’exemple pour le marché cryptographique (on désigne aussi le marché crypto monnaies de cette manière), l’un des krachs boursiers les plus célèbres s’est produit en décembre 2017, lorsque Bitcoin est passé de près de 20 000 dollars par pièce à un peu plus de 3 200 dollars en quelques jours.

Après cela, il a rebondi, atteignant un prix de près de 65 000 dollars la pièce en avril 2021, avant de retomber en dessous de 32 000 dollars en mai.

Les types de marchés baissiers

Les marchés baissiers peuvent être cycliques ou à long terme. La première dure des semaines ou des mois, la seconde tient quant à elle des années.

Bear market crypto cyclique :

Les marchés baissiers réguliers ou Bear market crypto cyclique dans lesquels les prix chutent et mettent quelques mois à un an à monter sont appelés marchés baissiers cycliques. En effet, ils ont tendance à être plus courts, comme quelques mois ou un an.

Bear market crypto séculaire :

Les marchés baissiers séculaires ou Bear market crypto séculaire durent plus longtemps et sont motivés par des tendances à long terme plutôt que par un sentiment à court terme. Des marchés baissiers cycliques peuvent survenir sur des marchés baissiers à long terme.

Cependant, il est difficile pour les analystes et les investisseurs de prédire si le bear market crypto sera cyclique ou séculaire lorsque le sentiment du marché présente des qualités baissières.

Comment identifier un bear market crypto ?

L’un des adages les plus connus en matière d’investissement est d’acheter une monnaie virtuelle à bas prix et le vendre à haut prix. En bref, c’est ainsi que les investisseurs et plus particulièrement les traders gagnent de l’argent. C’est pourquoi savoir quand un bear market crypto arrive ou quand il se termine peut jouer un rôle important pour les investisseurs en crypto.

Toutefois, le marché des crypto monnaies est relativement jeune. Pour le marché boursier, les économistes, les analystes et les traders ont mis des décennies à analyser des données ainsi qu’à élaborer des théories économiques pour trouver les tendances et les déclencheurs qui se produisent avant qu’un bear market ne se transforme en marché haussier, et vice versa.

C’est pourquoi, les modèles utilisés de nos jours pour prédire un bear market crypto ou un Bull Run crypto proviennent de modèles existants en provenance de la finance traditionnelle centralisée.

Ainsi, sachez qu’il existe certains signes avant-coureurs d’un marché baissier pour les actions comme pour les crypto monnaies :

  1. Diminution du volume des transactions

Cela peut indiquer une tendance bear market crypto démontrant que les investisseurs en crypto monnaies conservent leurs jetons dans un contexte d’incertitude du marché et qu’ils achètent ou vendent moins que d’habitude.

  1. « Déport »

Un pressentiment d’un marché baissier se produit lorsque le prix d’un actif sur le marché à terme tombe en dessous de son prix actuel sur le marché. Si cela se généralise à d’autres crypto monnaies dont les 10 premières capitalisations avec le Bitcoin et l’Ethereum en tête, c’est un nouveau signal qui est envoyé.

  1. « Death Cross »

C’est un indicateur technique dans lequel le moyen mobile sur 50 jours de l’actif croise son moyen mobile sur 200 jours.

Le déroulement d’un bear market dans un marché spécifique ?

Tous les actifs numériques sont soumis régulièrement à un marché baissier. Le bear market est fréquemment évaluée par un indice phare de la bourse telle que le Dow Jones, le S&P 500 ou le Nasdaq Composite, le CAC40 dans les marchés des actions.

Parmi les obligations, il pourrait y avoir un bear market pour les bons du Trésor américain, les obligations municipales ou les obligations de sociétés. Les marchés baissiers sont également présents dans les matières premières telles que les devises, l’or et le pétrole.

Les retournements baissiers sont généralement causés par une baisse de la confiance des investisseurs, des entreprises et des consommateurs. C’est le cas habituel.

Avec les crypto monnaies, on regardera plutôt les graphiques de CoinMarketCap ou de Binance par exemple pour avoir des indicateurs crypto fiables.

Si nous avons évoqué ici le cas de la finance traditionnelle, c’est pour une raison simple : il y a de plus en plus une corrélation entre le marché des crypto monnaies et celui de la bourse. Si vous souhaitez savoir quelles sont les différentes étapes qui conduisent à un bear market crypto ou qui lui ressemble, lisez bien la suite de notre article.

Le début d’un bear market :

Un bear market succède à un marché haussier. Il est donc primordial de connaître les signes de la fin d’un marché haussier. Même pendant les marchés haussiers, il y a de la volatilité, des creux et des corrections. Il est facile de croire à tort qu’une baisse à court terme marque la fin d’un marché haussier.

C’est pourquoi il est important de considérer tous les signes potentiels d’un renversement de tendance dans une perspective plus large, en examinant l’évolution des prix sur des périodes plus longues. (Les investisseurs qui travaillent sur des délais plus courts disent souvent « acheter la baisse »).

Au bout d’un moment, le marché finit par repartir à la hausse. Le marché haussier atteint un point où les investisseurs connaissent une exubérance irrationnelle, provoquant une hausse trop élevée des prix ; ce qui se passe durant un Bull Run crypto.

Toutefois, cela a surévalué les actifs échangés sur le marché et les investisseurs commencent alors à vendre leurs actifs pour mieux sécuriser leurs investissements, ce qui fait chuter les prix de nouveau.

Ceci finit parfois par provoquer la chute des prix de l’immobilier, des taux d’intérêt élevés, les conditions économiques qui changent et cela vient perturber le sentiment positif des investisseurs.

Les investisseurs s’inquiètent également d’un bear market crypto suite à une correction boursière, qui n’est pas aussi brutale qu’un krach. Une correction se produit lorsque les prix baissent de 20 % à 30 % sur une période relativement courte.

Nombreux d’entre eux décident alors de vendre et si une nouvelle tendance baissière forte se dessine qui motive les investisseurs à vendre en masse, elle peut entraîner de nouveau un bear market crypto.

Ressemblance avec un bear market crypto ou un Bull Run :

Un rallye baissier se produit lorsque le prix des tokens ont augmenté pendant des jours consécutifs. Cette situation pourrait facilement amener de nombreux investisseurs à croire que les mouvements se sont inversés et qu’un nouveau marché haussier a commencé.

Cependant, le marché des crypto monnaies n’évolue jamais en ligne droite, et ces rallyes sont l’équivalent de bosses dans une tendance baissière. Par conséquent, il n’est pas rare que les marchés baissiers connaissent des jours ou des mois d’élan à la hausse, puis reculent.

En passant, vous pouvez aussi consulter notre page vocabulaire crypto pour en apprendre davantage sur le vocabulaire propre au Web3.

Fin du bear market crypto :

Le marché baissier des crypto monnaies peut parfois conduire à des récessions si l’économie mondiale est suffisamment touchée par le fait que le marché des crypto monnaies finit par « contaminer » les marchés boursiers traditionnels.

Ils peuvent durer de quelques mois à quelques années, mais l’économie ne sera pas considérée comme en récession tant que le National Bureau of Economic Research n’aura pas décidé de certaines conditions (l’ampleur et l’étendue des dommages financiers et la durée du ralentissement).

Sachez que les bears market crypto se terminent généralement lorsque les prix atteignent un point pivot où ils ne peuvent plus baisser et que le sentiment des investisseurs commence à augmenter. La confiance des acheteurs et des entreprises du secteur est également en hausse, ce qui conduit les prix du marché à grimper sur une longue durée marquant une reprise plus large du marché.

Si analyser des courbes et des graphiques ce n’est pas trop votre truc, de toute manière, vous entendrez dire dans les médias spécialisés et dans quelques cas à la télévision que c’est la fin du bear market crypto.

Comment profiter d’un bear market des crypto monnaies ?

Si vous êtes un investisseur à long terme, un bear market crypto doit être considéré comme une opportunité, car vous pouvez acheter lorsque les prix sont plus bas pour revendre ensuite lorsqu’ils augmentent.

Achat de la baisse (dip) en utilisant le court moyen du dollar :

Les investisseurs qui détiennent des réserves fiduciaires, des stablecoins ou qui ont des fonds disponibles sur leur wallet crypto peuvent choisir « d’acheter la baisse ». Cette pratique consiste à acheter une certaine quantité de cryptomonnaies chaque fois qu’il y a une correction à la baisse majeure sur le marché.

Ainsi, quand les prix reviennent à leurs sommets précédents après le bear market crypto, les acheteurs réalisent des bénéfices substantiels.

Bien que l’achat en creux puisse être effectué en une seule transaction, la stratégie la plus recommandée consiste à mettre en œuvre ce que l’on appelle la « moyenne du coût en dollars (DCA) ». Cela implique de diviser vos fonds de réserve en plus petites portions et d’effectuer plusieurs transactions au fil du temps.

L’idée derrière cela est qu’il est difficile de savoir exactement quand un actif touche le fond (le prix le plus bas avant qu’il ne s’inverse), donc au lieu d’investir tout votre argent dans un seul coin, vous pouvez d’abord acheter une petite quantité d’une crypto monnaie puis vous attendez de voir si le prix de l’actif va est encore tombé. Si oui, achetez plus de cette crypto ou d’autres actifs pour vous diversifier.

Ainsi, une option envisageable dans un bear market crypto consiste à procéder à une vente à découvert et/ou à l’utilisation de l’effet de levier.

La vente à découvert :

« Aller à découvert » se produit lorsque vous entrez dans une position en vendant à découvert un actif cryptographique que vous avez empruntée auprès d’un courtier.

Contrairement au trading « long » consistant à acheter bas et vendre haut ses Bitcoins ou tout autre crypto monnaie, le trader vend le contraire pour ouvrir une position et s’attend à la racheter à un prix inférieur, en prenant la différence comme profit.

L’utilisation de l’effet de levier :

Le trading sur marge avec effet de levier peut rendre la vente à découvert plus rentable. Le trading sur marge permet aux traders d’utiliser les fonds disponibles sur le compte pour collecter plus d’argent qu’ils ne le feraient autrement.

Le montant qu’ils déposent dans le commerce est appelé marge et l’effet de levier quant à lui correspond au montant déposé multiplié par exemple par : 1:100 = 1 % de marge et 100x effet de levier.

Sachez que l’utilisation d’une plateforme de trading est la meilleure option pour y parvenir (attention, ce n’est pas recommandé pour les débutants).

Ainsi, les bears market crypto peuvent être tout aussi lucratifs que les marchés haussiers. La clé est d’utiliser la bonne stratégie au bon moment. Par conséquent, la clé ultime d’un trading réussi est d’apprendre à lire et à prédire les tendances du marché à travers l’analyse technique (il s’agit d’une analyse basée sur les datas d’un graphique).

Apprendre à prédire et à indiquer une tendance du marché

Trois principaux types d’analyse de la tendance ont longtemps été considérés comme des incontournables du monde financier. Que ce soit des investisseurs institutionnels, expérimentés ou novices, il est totalement possible de profiter d’un bear market crypto.

  • L’analyse technique est l’étude des tendances statistiques basées sur des indicateurs tels que les mouvements de prix historiques, les modèles de prix et les graphiques.
  • L’analyse fondamentale consiste à évaluer tous les aspects du marché, y compris les facteurs nationaux et mondiaux, ainsi que les conditions politiques et économiques.
  • L’analyse quantitative examine la performance historique du marché. Elle est utilisée conjointement avec l’analyse fondamentale et technique. Les investisseurs peuvent quantifier grâce à des calculs de ratios financiers tels que le bénéfice par action (EPS) ou les flux de trésorerie actualisés (DCF).

L’analyse technique :

Pour les investisseurs ayant une compréhension de base ou supérieure de l’analyse technique (la pratique consistant à prédire les mouvements des prix des actifs sur la base des tendances graphiques, des indicateurs et des modèles), certains indicateurs peuvent être utilisés pour évaluer quand un actif a atteint un creux.

Par exemple, les analyses de la tendance qui consiste à utiliser l’indicateur Relative Strength Index (RSI). Il s’agit d’un oscillateur de momentum caractérisé par des canaux et des lignes oscillant dans et hors des canaux. L’outil comporte deux éléments clés :

  • Surachat :

Lorsqu’une ligne indicatrice traverse un canal, l’actif sous-jacent est considéré comme « sur-acheté ou sur-évalué ». Cela indique généralement que les prix vont bientôt chuter.

  • Survendu :

Lorsque la ligne indicatrice tombe sous le canal, l’actif sous-jacent est considéré comme « sur-vendu ou sous-évalué », ce qui indique généralement que le prix va bientôt augmenter.

Comme toutes les méthodes, le RSI ne peut pas tout prédire non plus, et ce, même si ses 2 signaux sont utilisés individuellement. Ainsi, une meilleure approche consiste à utiliser la stratégie de divergence RSI pour identifier une tendance.

Pour rappel, le RSI suit généralement l’analyse graphique qui est similaire au prix d’un actif, ce qui signifie que lorsque le prix baisse, la ligne de l’indicateur RSI baisse également. Cependant, parfois, les deux lignes se déplacent dans des directions opposées. C’est ce qu’on appelle une divergence RSI et indique généralement le début d’un renversement de tendance.

L’analyse fondamentale

L’analyse fondamentale se concentre plutôt sur ce qui motive les chiffres, comme le fonctionnement de l’économie ou de l’entreprise, ses fondateurs, pour déterminer la valeur d’un actif. Cela élimine les émotions du processus et suit l’idée que le marché peut sous-évaluer ou surévaluer les cryptomonnaies.

Cette pratique est particulièrement utile pour ceux qui cherchent à prédire si une crypto-monnaie va dans une tendance haussière ou baissière sur le long terme (bear market ou bull market). En effet, elle tire des conclusions de prévisions futures plutôt que d’événements passés représentés par des graphiques de prix.

L’analyse fondamentale peut potentiellement faciliter les décisions d’investissement à long terme en aidant les traders à déterminer la valeur d’une crypto en fonction d’un large éventail d’informations disponibles.

L’analyse quantitative

Ce type d’analyse consiste à examiner la performance historique du marché. Elle est souvent utilisée conjointement avec l’analyse fondamentale et technique. Les investisseurs peuvent procéder à des quantifications grâce à des calculs de ratios financiers tels que le bénéfice par action (EPS) ou les flux de trésorerie actualisés (DCF).

Enfin, d’autres investisseurs adoptent ce que l’on appelle l’analyse sentimentale. Cela permet aux spécialistes du marketing de prendre efficacement le pouls des principaux acteurs du marché : journalistes, influenceurs et consommateurs de tous les jours.

L’idée ici est que les données ne racontent pas toujours toute l’histoire, des tendances telles que la vente de panique ou la frénésie d’achat peuvent être repérées à l’avance en fonction des perceptions et des attentes du public.

LES DERNIERS ARTICLES
LE CLUB NFT CRYPTO

Découvrez le Club Crypto NFT The Kingdom

>