Binance et Ethereum vont développer un algorithme amélioré de preuve de réserve

Binance et Ethereum développent un algorithme amélioré

Partagez l’article :

À la suite de la faillite de FTX, de nombreuses plateformes d’échanges centralisés ont été très critiquées pour leur incapacité à montrer des preuves de leurs réserves. Désormais, Binance et Ethereum semblent s’associer pour développer de meilleures solutions pour prouver qu’elles possèdent réellement les crypto monnaies qu’elles prétendent avoir dans leurs caisses.

Aussi, selon un rapport de WuBlockchain, Changpeng Zhao (le PDG de Binance) et Vitalik Buterin (le cofondateur de Ethereum) travaillent sur un nouvel algorithme de preuve de réserves. Binance serait le pilote de cette nouvelle solution.

Les preuves de réserves partagé sur tous les sites d’actualité crypto sont devenues un sujet majeur depuis la faillite de FTX qui a été un véritable choc pour la communauté crypto, notamment parce qu’il apparaît aujourd’hui que de nombreuses opérations étaient très opaques et critiquables tant d’un point de vue légal que moral.

Ainsi, la chute de FTX a conduit à des appels à plus de transparence de la part des bourses crypto ainsi que des grands projets crypto, Binance et Ethereum en tête.

C’est donc un très bon signal qu’envoient ces deux acteurs majeurs de l’écosystème. Même si ce n’est qu’un début, il est bon à prendre pour permettre plus de transparence à l’avenir et pour éviter un nouveau crash catastrophique.

Par ailleurs, la réglementation du marché crypto qui était jusqu’à présent impensable pour bon nombre d’entre nous devient aujourd’hui presque une nécessité.

En effet, avoir un minimum de règles permettant de garantir plus de stabilité sur le marché crypto et une base de développement de l’écosystème dans son ensemble est presque devenu indispensable.

Aussi, la preuve de réserves constitue un concept intéressant pour les crypto monnaies, les porteurs de projets crypto ainsi que pour les investisseurs en ce sens qu’elle répond à un vrai besoin.

Ces derniers jours, un consensus semble d’ailleurs se former autour de cette idée au sein de la communauté crypto.

Et pour cause, la preuve de réserves permet de s’assurer que les bourses crypto disposent réellement des crypto monnaies qu’elles prétendent détenir.

C’est important, car si un échange par exemple n’a pas les crypto-monnaies qu’il prétend avoir, cela peut causer des problèmes majeurs comme l’impossibilité de retirer ses fonds ou d’effectuer des échanges entre plusieurs jetons du fait d’un manque de liquidité.

Par exemple, si un échange prétend avoir 20000 Ethers mais n’en a que 500, les personnes qui veulent retirer leurs Ethers pourraient rencontrer des problèmes et voir leur opération être purement annulée.

Aussi, afin de prouver qu’un échange possède les réserves qu’il prétend avoir, l’échange doit fournir une preuve de ces réserves. Cette preuve peut prendre la forme d’un bilan, d’un audit ou d’autres documents.

En fournissant cette preuve, les bourses crypto peuvent aider à établir la confiance avec leurs clients et s’assurer qu’elles sont en mesure de répondre à leurs besoins.

Par ailleurs, cela peut constituer un avantage comparatif important pour celles qui auront choisi de montrer patte blanche puisque plus de confiance est égale à plus d’échanges et donc à plus de clients de même que des revenus.

Ce nouvel algorithme de preuve de réserves de Binance et Ethereum pourrait aider à résoudre ce problème en fournissant un moyen plus transparent pour les échanges de montrer qu’ils ont réellement les cryptocurrency qu’ils prétendent avoir.

Il s’agirait d’une victoire majeure pour la communauté des crypto monnaies et cela contribuerait fortement à rétablir la confiance dans les plateformes centralisées après le scandale FTX.

En résumé, l’algorithme fonctionnerait en permettant aux utilisateurs de vérifier qu’un échange possède les crypto monnaies qu’il prétend avoir dans ses réserves.

Cela contribuerait grandement à rétablir la confiance dans le secteur des cryptos et permettrait aux utilisateurs de savoir plus facilement quels échanges sont sûrs ou non.

L’algorithme est encore en cours de développement, mais s’il est mis en œuvre avec succès rapidement, il pourrait contribuer à ouvrir une nouvelle ère de transparence et de confiance.

Voir aussi : PDG de Binance veut apporter une solution à la crise du marché crypto |

LES DERNIERS ARTICLES
LE CLUB NFT CRYPTO

Découvrez le Club Crypto NFT The Kingdom

>